Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Conflit

Le point sur la guerre entre Israël et le Hamas


A Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, des personnes cherchent des victimes dans les décombres d'un bâtiment en flammes, suite à une frappe israélienne. Photo Mahmoud Hams/AFP

La guerre entre Israël et le Hamas, entrée mercredi dans son 61e jour, a été déclenchée par une attaque sanglante et sans précédent perpétrée par le mouvement islamiste palestinien le 7 octobre sur le sol israélien à partir de la bande de Gaza.

Selon Israël, 1.200 personnes, en majorité des civils, ont été tuées lors de cette attaque au cours de laquelle environ 240 personnes avaient été enlevées et emmenées dans le petit territoire palestinien contrôlé par le Hamas depuis 2007.

Selon le gouvernement israélien, 138 otages restent retenus à Gaza après la libération fin novembre, dans le cadre d'une trêve de sept jours, de 105 autres, dont 80 en échange de 240 prisonniers palestiniens détenus par Israël.

En représailles à l'attaque du 7 octobre, Israël a juré d' »anéantir » le Hamas, classé organisation terroriste par les Etats-Unis, l'Union européenne et Israël, et son armée mène des bombardements meurtriers et dévastateurs sur le territoire palestinien assiégé, parallèlement à une vaste opération terrestre lancée le 27 octobre.

Le ministère de la Santé du Hamas a fait état mardi de 16.248 morts, à plus de 70% des femmes et enfants et adolescents, dans les bombardements israéliens à Gaza.

Voici les derniers développements:

L'armée dans Khan Younès

L'armée israélienne a encerclé la grande ville de Khan Younès (sud), et y mène des opérations ciblées, outre les bombardements aériens. Elle a affirmé diriger ses frappes et opérations au sol contre des combattants et hauts responsables du Hamas, des stocks d'armes et d'explosifs et des tunnels.

Guterres invoque l'article 99

Antonio Guterres a mis en garde contre un « effondrement total de l'ordre public bientôt en raison des conditions désespérées » à Gaza, dans une lettre inédite au Conseil de sécurité. Il y invoque pour la première fois depuis son arrivée à la tête de l'ONU l'article 99 de la Charte qui lui permet d' »attirer l'attention du Conseil » sur un dossier qui « pourrait mettre en danger le maintien de la paix et de la sécurité internationales ».

« Horreur la plus totale »

Les Palestiniens à Gaza vivent dans « l'horreur la plus totale », a dénoncé le Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme, Volker Türk, soulignant « un risque accru » que des « crimes d'atrocités » soient commis.

Missile intercepté

Les défenses aériennes israéliennes ont intercepté en mer Rouge un missile tiré par les rebelles Houthis du Yémen, a indiqué l'armée. Les Houthis ont revendiqué le tir d'une « salve de missiles balistiques ».

Tirs à la frontière israélo-libanaise

L'armée israélienne a dit avoir riposté par des frappes aériennes et l'artillerie à des tirs de projectiles depuis le Liban visant des soldats israéliens de l'autre côté de la frontière. Elle a affirmé avoir bombardé un centre de commandement et un site militaire appartenant au Hezbollah libanais.

Palestiniens tués en Cisjordanie

Les forces israéliennes ont tué trois Palestiniens, dont un adolescent, dans des opérations en Cisjordanie occupée, en proie à une intensification des violences depuis le début de la guerre à Gaza, selon le ministère de la Santé de l'Autorité palestinienne.

Nouveaux logements pour colons à Jérusalem-Est

La municipalité israélienne de Jérusalem a donné son accord final à la construction de nouveaux logements pour colons à Jérusalem-Est occupée par Israël, selon l'ONG israélienne La Paix Maintenant.

Enquêter sur les violences sexuelles présumées du Hamas 

Le Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'homme, Volker Türk, a fait état d' »accusations très graves » de violences sexuelles commises par les membres du Hamas lors de l'attaque du 7 octobre, et demandé à Israël de permettre à ses services d'enquêter.

La guerre entre Israël et le Hamas, entrée mercredi dans son 61e jour, a été déclenchée par une attaque sanglante et sans précédent perpétrée par le mouvement islamiste palestinien le 7 octobre sur le sol israélien à partir de la bande de Gaza.Selon Israël, 1.200 personnes, en majorité des civils, ont été tuées lors de cette attaque au cours de laquelle environ 240 personnes...