Poème d’ici

Poème d’ici de Corinne Boulad


Poème d’ici de Corinne Boulad

© David Hury

Franco-libanaise née à Paris, Corinne Boulad atterrit au Liban en 2013 et décide d’y rester, Beyrouth devenant alors une de ses principales sources d’inspiration. Corinne écrit par nécessité, persuadée que l’Art peut bouleverser l’ordre établi et faire bouger la matière. Elle aime explorer le champ des possibles en mêlant textes, musique et/ou arts visuels. Elle a collaboré avec Sandmoon sur la création d’Odyssée, Ode to the City, vidéopoésie, qui a été retenue et primée dans plusieurs festivals. L’an dernier, elle a publié Lettre à mon père ou chroniques de la révolution chez Osez dire Éditions. Elle vient également d’achever l’écriture d’un court-métrage et travaille actuellement à la création d’une nouvelle vidéopoésie pour son texte Exils.


La beauté du béton

Beyrouth toute de béton vêtue,

T’es tout de même en beauté

Quand le soleil se couche

Cité Béta envoutée

Dans ton tas de bâtis

La clarté fait mouche

Beyrouth, dans ton air ventile

Des tonnes de lanternes

Prévenant ta déroute

Fière combattante habile

Tu défies le tonnerre

Et tances la fatalité

Beyrouth, vite, à la nuit tombée

Au bal, on se hâte

On danse coûte que coûte

Fief des galantes tablées

Pour des vétilles, volée

Reviens à toi, veux-tu

Beyrouth, soute du monde en chute

Lâche ton parachute

Il sera doré

Franco-libanaise née à Paris, Corinne Boulad atterrit au Liban en 2013 et décide d’y rester, Beyrouth devenant alors une de ses principales sources d’inspiration. Corinne écrit par nécessité, persuadée que l’Art peut bouleverser l’ordre établi et faire bouger la matière. Elle aime explorer le champ des possibles en mêlant textes, musique et/ou arts visuels. Elle a collaboré...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut