Rechercher
Rechercher

Politique - Présidentielle au Liban

L’opposition plus que jamais face au défi de l’unification

À l'heure où des développements géopolitiques majeurs secouent la région, les anti-Hezbollah peinent à planifier une action commune pour faire face à Frangié qui se voit pousser des ailes.

L’opposition plus que jamais face au défi de l’unification

Le chef des Kataëb Samy Gemayel et le candidat de l'opposition, Michel Moawad, au siège du parti à Saïfi, le 10 janvier 2023. Photo Twitter Samy Gemayel.

Et maintenant, on va où ? La question est surtout adressée à l’opposition qui ne parvient toujours pas à accorder ses violons dans la perspective de la présidentielle. Ce camp avait opté pour la confrontation avec le Hezbollah en appuyant la...
Et maintenant, on va où ? La question est surtout adressée à l’opposition qui ne parvient toujours pas à accorder ses violons dans la perspective de la présidentielle. Ce camp avait opté pour la confrontation avec le Hezbollah en appuyant la...
commentaires (18)

Allô allô radio satellite, je vous reçois cinq sur cinq … et j’adhère à votre argumentation.

Citoyen Lambda

14 h 16, le 25 avril 2023

Tous les commentaires

Commentaires (18)

  • Allô allô radio satellite, je vous reçois cinq sur cinq … et j’adhère à votre argumentation.

    Citoyen Lambda

    14 h 16, le 25 avril 2023

  • ********* A TOUS NOS ABRUTIS ********* = - LES HEURTS NE FONT PAS L,UNITE, - DANS LA MEME COMMUNAUTE. - LES SOUHAITS NE FONT PAS LA DONNE, - L,ETAT DES CHOSES LA FACONNE. = - PARTANT DE CES DEUX ARGUMENTS, - DE LA LOGIQUE CONSEQUENTS, - URGENCE EST A L,UNION CHRETIENNE, - DONT LA DISTINCTION EST EN BERNE. = - QUAND AU DESTIN DE LA NATION, - LA DONNE ECRIT LA SOLUTION, - QUI N,EST AUTRE QUE LE DIALOGUE, - POUR DEBOUCHER A L,EPILOGUE, = - LES DIFFERENTS ETOUFFONS-LES, - ASSOYONS-NOUS SANS REVOLVERS, - AVEC OUVERTS L,ESPRIT ET L,AME, - SAUVONS NOTRE NATION DU DRAME. = - ET SOUVENEZ-VOUS QUE LA DONNE, - LA VOIE A SUIVRE NOUS ORDONNE. - NI DIRECTIVE ET NI DIKTAT, - D,AUCUN ETRANGER POTENTAT. = - QUE SOIT LIBANAISE L,ENTENTE. - RENIONS L,ACHAT ET LA VENTE. - ET LES MALVEILLANTS INTERETS, - D,ARBITRES MAL INTENTIONNES. = - SI PAR NOUS NE POINT PAS UNE NOUVELLE AURORE. - POUR NOUS SEULS S,OUVRIRAIT LA BOITE DE PANDORE.

    LA LIBRE EXPRESSION

    10 h 49, le 25 avril 2023

  • 1) les différentes oligarchies mafio-confessionnelles ne s'allient qu'en cas de risque existentiel, sinon elles préfèrent tenir "boutique" chacune dans son coin/territoire/segment 2) mieux vaut une vacance prolongée qu'un président fantoche qui n'entreprendra aucunes réformes, à commencer par ouvrir les livres de compte au FMI 3) par définition, une personnalité intègre et volontaire ne pourra faire consensus, ou finirait comme feu René Moawad. Le dénominateur commun des clans aux commandes est le statu-quo, l'inertie, qui paradoxalement renforce leur mainmise sur leurs "clientèles" et "cantons" respectifs. Tout le reste est littérature...

    IBN KHALDOUN

    19 h 22, le 24 avril 2023

  • Bravo, la libre expression. OH! Combien c'est vrai!! Et combien c'est ... triste!!!

    RAYMOND SAIDAH

    18 h 59, le 24 avril 2023

  • UNISSEZ-VOUS POUR POUVOIR VOUS IMPOSER. MAIS DEUX DIABLES, DEUX PYGMEES DE VOTRE BERGERIE, REVENT ENCORLE D,ETRE PROPULSES SUR LA CHAISE PAR LES BARBUS ET CO. ET C,EST LA OU VRAIMENT LE BAT BLESSE. LA DIVISION DES CHRETIENS EST UN CRIME TOUT COMME CELLE DES SUNNITES ET DES DRUZES.

    LA LIBRE EXPRESSION

    12 h 40, le 24 avril 2023

  • Tant qu’il aura des vendus dans les rangs des opposants, ceux-la mêmes qui rejettent toute autre candidat que celui proposé par leurs alliés de toujours qui font mine de bouder ou de combattre, l’opposition n’arrivera jamais à se mettre d’accord sur le prochain président qui serait libanais dans ses projets comme dans ses prises de positions. Ils seront là pour lui mettre des bâtons dans la roue en lui trouvant toujours des défauts que leurs alliés vendus leur auraient soufflé en catimini pour empêcher tout patriote convaincu d’accéder au fauteuil. Ils veulent un lâche, vendu et totalement dépourvu de tout patriotisme et qui soit une marionette dans leurs mains pour pouvoir le manipuler et le dominer et ainsi étendre leur dictature d’une façon légitime sans être critiqués. Il n’y a pas de solution magique à ce problème inextricable à part la création d’un front composé de toutes les confessions et orientations purement libanaises qui n’a de but que la sauvetage de notre pays qui créerait un vrai état pour dissoudre celui qui s’est substitué au nôtre et montrer au monde que le mini état au service de pays étranger n’a aucun droit sur notre territoire et ainsi élire un président qui choisirait un PM qui lui à son tour formerait un gouvernement loin de tous les vendus qui seront mis sur le banc pour observer le spectacle du sauvetage malgré leur nez. Il faut créer un événement inédit pour sortir de cette impasse ou alors dire adieu à notre liberté et souveraineté.

    Sissi zayyat

    11 h 04, le 24 avril 2023

  • Un président pour le bien être du Liban et du peuple libanais et non d’un parti ou d’un député.

    Mohamed Melhem

    06 h 05, le 24 avril 2023

  • Un président pour le bien être du Liban.

    Mohamed Melhem

    06 h 03, le 24 avril 2023

  • ETN CHEZ LES SUNNITES C,EST LA MEME CHOSE. ET CHEZ LES DRUZES C,EST LA MEME CHOSE. LES CHIITES N,OSENT PAS SE DIVISER.

    LA LIBRE EXPRESSION

    20 h 15, le 23 avril 2023

  • DE QUELS CHRETIENS POUVONS NOUS PARLER ? EN BONS VRAIS LIBANAIS DU FOLKLORE EN VOGUE... LES UNS SONT SYRO-IRANO LIBANAIS, D,AUTRES SAOUDO LIBANAIS, D,AUTRES DIABLO LIBANAIS. PAS DE LIBANAIS LIBANAIS. BI LEBNEN KELL WAHAD ELOU SE3ROU. HAYDA LEBNEN !

    LA LIBRE EXPRESSION

    20 h 12, le 23 avril 2023

  • M. Salah Honein, un avocat bardé de diplômes , intelligent , moderne et ouvert. Fils d’edouard Honein membre fondateur du FRONT NATIONAL de l’époque et du BLOC NATIONAL. Une personnalité dans tous les sens du terme. Voici un président digne de nous représenter. Pourquoi ne pas le désigner ? Du moment qu’il est candidat OFFICIEL à la présidence ? FL…CPL…KATAEB…OPPOSITIONS etc… ayez un candidat qui regroupe un max de partis et députés. M SALAH HONEIN est LE candidat ideal. Au lieu de vous disperser… M.MOUAWAD, même lui n’est plus convaincu du bien fondé de sa candidature. Choisissez vite un candidat « COMPÉTANT «  et DÉCLARÉ : M Honein est l’un de ces candidats dignes et respectés internationalement + Nationalement. Bonne journée. Faut pas blâmer la FRANCE, les USA, l’IRAN, l’ARABIE, la SYRIE et la terre entière si vous n’êtes pas fichus de bouger et opter pour un candidat accepté par tous …. »les opposants » d’abord » puis pas les adversaires politiques ensuite et aussi. … Vite vite … unifiez-vous loin de vos égos et calculs partisans et étroits !!! Optez pour un candidat accepté par TOUS les libanais. Au final… c’est le destin de ce pays… personne ne pourra opter pour un président ayant des positions tranchées en cette période où pour les puissances mondiales de l’ouest comme de l’Est ( les libanais aussi) LA stabilité, LE STATUT QUO de la région prime et passe avant tout. Entre la guerre en Ukraine, Taiwan et le Soudan. Personne n’a envie de déstabilisation au Liban.

    LE FRANCOPHONE

    13 h 05, le 23 avril 2023

  • Si je comprends bien, pour être président de ce qui est encore appelé république libanaise, il faut être incolore, inodore, insipide pour être accepté par toutes composantes de cette mosaïque. Ce monsieur devra se contenter de s’assoir sur un siège défoncé à Baabda pour recevoir des délégations du monde entier en commençant par l’association des pêcheurs à la mouche puisque il semble que ce soit le maximum de prérogatives qu’on veut bien lui laisser. Il est grand temps que cette vaste fumisterie cesse avant que le pays ne disparaisse totalement sous le poids de la nouvelle occupation syrienne représentée par les 2 millions de soi disant déplacés qui, en réalité, sont venus s’implanter au Liban et comptent y rester tant qu’ils encaissent des centaines de dollars de l’Occident qui n’a qu’une seule crainte, les voir déferler sur l’Europe

    Lecteur excédé par la censure

    12 h 15, le 23 avril 2023

  • - QUAND AUX CHEFS CHRETIENS QUI CHANTENT FIDELITE, - ET QUE DIVISENT LES EGOS ET LE DILEMME, - ILS SONT LES FOSSOYEURS VRAIS DE LA CHRETIENTE, - ET DE LEURS ENNEMIS LA RESCOUSSE SUPREME.

    LA LIBRE EXPRESSION

    10 h 45, le 23 avril 2023

  • - ON SE LEURRE EN CROYANT QUE L,APPROCHE, - *ENTRE LA SAOUDITE ET L,IRAN, - EN AIDES AUXQUELLES IL S,ACCROCHE*, - SUIVRAIENT CONTRE TOUT SENS COHERENT, = - DES DONS AUX VENDUS A L,EMPRUNTEUR. - C,EST REVER D,ABSURDE BIENFAITEUR. - LES CONCESSIONS SERONT A L,INVERSE. - PLUS D,AIDE, ET ILS PLEUVRONT EN AVERSE.

    LA LIBRE EXPRESSION

    10 h 29, le 23 avril 2023

  • Ces chers députés de toutes les couleurs ne savent faire qu'une chose: se visiter, parloter et s'observer pour détecter si leurs sourires sont d'origine séoudienne, iranienne, syrienne, française ou américaine. Sans oublier de se faire photographier par tous les médias, les seuls bénéficiaires de ces séances de notre Théâtre National Politique Permanent. Quant à l'avenir du Liban...ne savent pas ce que cela signifie...!!!...ils ne connaissent que leur business personnel. - Irène Saïd

    Irene Said

    09 h 35, le 23 avril 2023

  • "… Frangié qui se voit pousser des ailes …" - LOL mais non c’est ses oreilles :-D

    Gros Gnon

    08 h 32, le 23 avril 2023

  • Le problème se pose et s'est toujours posé avec joumblatt, qui cherche à s'imposer en faiseur de roi.. son instabilité politique est notoire , comme il agit comme une girouette , sa dernière prise de position s'étant dirigée vers le camp "d'en face" , les vents d'hiver étant tombés, il ne risque pas de tourner vers le camp opposé aux obscurantistes.

    C…

    07 h 40, le 23 avril 2023

  • L'entêtement à continuer avec Moawad, ne servira qu'à prolonger la souffrance du pays. Il faudrait que notre ami Michel se retire officiellement, et que Samir acquiesce. Je ne comprends pas pourquoi Salah Honein ne vous plaît pas, surtout qu'il est appuyé par des députés du changement, et probablement sans opposition du parti de Joumblat. Il n'a jamais présenté de défi à qui que ce soit. Qui peut douter de son éligibilité ? Même les partis ayant appuyé Frangié ne devraient voir en lui un défi. Même Frangié, ne s'opposerait pas s'il s'agit de terminer avec un candidat accepté par une majorité. Sans ce genre de raisonnement, tous nos politiciens seraient des pions au service de l'étranger.

    Esber

    07 h 05, le 23 avril 2023

Retour en haut