Rechercher
Rechercher

Culture - RENCONTRE

Amour, gloire et kitsch : le périple libanais d’Hélène Ségara

Entre concert pailleté, causes à défendre et hommage au berceau méditerranéen, la star française se livre à « L’Orient-Le Jour ».

Amour, gloire et kitsch : le périple libanais d’Hélène Ségara

Hélène Ségara chante sur la scène du Casino du Liban, le 18 février 2023. Photo Raphaël Abdelnour

Deux heures du matin. Hélène Segara vient de lancer un dernier au revoir à son public. Le concert est à peine terminé que ses aficionados libanais s’attroupent devant la porte de sa loge. Ça crie, ça pousse, un vif moment de tension éclate. Mais...
Deux heures du matin. Hélène Segara vient de lancer un dernier au revoir à son public. Le concert est à peine terminé que ses aficionados libanais s’attroupent devant la porte de sa loge. Ça crie, ça pousse, un vif moment de tension éclate. Mais...
commentaires (3)

Je rapjoute qu'au liban, nous avons sur notre sol les 2 stars de la comédie musicale "notre dame de Paris". ESMERALDA jouée par Hélène Segara et par Hiba Tawaji. Cela aurait fait un scoop mondial si les 2 stars avaient "chanté" ensemble au liban au casino. Quel scoop et Buzz pour les artistes, pour les organisateurs et aussi pour le Liban ...Mais raté malheureusement. Y ont ils pensé d'ailleurs?

LE FRANCOPHONE

18 h 35, le 20 février 2023

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • Je rapjoute qu'au liban, nous avons sur notre sol les 2 stars de la comédie musicale "notre dame de Paris". ESMERALDA jouée par Hélène Segara et par Hiba Tawaji. Cela aurait fait un scoop mondial si les 2 stars avaient "chanté" ensemble au liban au casino. Quel scoop et Buzz pour les artistes, pour les organisateurs et aussi pour le Liban ...Mais raté malheureusement. Y ont ils pensé d'ailleurs?

    LE FRANCOPHONE

    18 h 35, le 20 février 2023

  • Merci Hélène Segara. Ca donne l'impression aux absents aussi bien aux présents de se sentir encore "en vie" et " présents" dans un monde civilisé. A la lumière des doigts levés à la TV et des débilités que la soi disant élite nous fait entendre et subir ...Ca nous change des touristes jihadiques, irano , syro, palesto, machins.... Hélène SEGARA moitié ITALIENNE et moitié ARMENIENNE ( sa mère : Mme Thérèse KASPARIAN) est sincère dans sa démarche musicale et sociale auprès du libanais blessé dans sa chair. Merci pour votre visite.

    LE FRANCOPHONE

    17 h 18, le 20 février 2023

  • Comme en politique, on n’a que les has-been….

    Le Tigre

    11 h 21, le 20 février 2023

Retour en haut