Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Séisme

La Syrie a demandé l'aide de l'UE

La Syrie a demandé l'aide de l'UE

Un homme porte le corps sans vie d'un enfant mort dans le tremblement de terre qui a secoué la Syrie, le 8 février 2023. Photo Mohammed AL-RIFAI / AFP

La Syrie, après la Turquie, a sollicité l'aide de l'Union européenne pour des secours à la suite du violent séisme qui a frappé les deux pays, a annoncé mercredi le commissaire européen Janez Lenarcic, encourageant les Etats membres de l'UE à apporter cette assistance.

"Ce matin, nous avons reçu une demande d'aide du gouvernement syrien par le biais du mécanisme de protection civile. Nous partageons cette demande avec les États membres de l'UE et nous les encourageons à apporter l'aide demandée", a déclaré le responsable, chargé de la gestion des crises. "Il est également important de s'assurer, je tiens à le souligner, que cette aide va aux personnes qui en ont besoin, et qu'elle n'est pas détournée. C'est quelque chose que nous allons surveiller", a ajouté Janez Lernarcic.

Interrogée sur cette demande d'assistance, une porte-parole du ministère allemand des Affaires Étrangères, Andrea Sasse, a indiqué que Berlin était prêt à aider, mais "maintiendrait ses contacts avec le régime (du président syrien Bachar al-Assad) au strict minimum". "Nous n'allons pas coopérer avec le régime syrien (...) tant que surviennent chaque jour les pires atteintes aux droits humains", a-t-elle prévenu, précisant que Berlin avait des partenaires sur place, notamment différentes ONG, pour fournir l'assistance nécessaire à la population. Mme Sasse a également mis en garde contre tout appel à suspendre les sanctions internationales contre le régime de Damas, en vigueur depuis le début de la guerre en Syrie en 2011.

Si les Européens ont envoyé de premiers secours en Turquie quelques heures après le séisme lundi, à la demande de ce pays, la question de l'acheminement de l'aide aux Syriens, en particulier dans la zone rebelle d'Idleb, dans le nord-ouest du pays, s'avère en revanche plus complexe. La Syrie a besoin d'assistance pour le sauvetage des personnes bloquées sous les décombres, mais aussi de médicaments, d'équipements médicaux et d'aide alimentaire d'urgence, a détaillé le commissaire européen lors d'une conférence de presse.

Le séisme "n'a fait qu'aggraver (une) situation humanitaire déjà dramatique" après plus de 10 ans de guerre en Syrie, a-t-il souligné. M. Lenarcic a précisé qu'à la date de mercredi, 20 pays de l'UE et trois pays européens associés s'étaient engagés à fournir à la Turquie un total de 1.500 secouristes et médecins, ainsi que 100 chiens de recherche et sauvetage.

Le bilan du séisme qui a frappé lundi la Turquie et la Syrie s'élève à plus de 11.200 morts, selon les derniers bilans officiels diffusés mercredi.


La Syrie, après la Turquie, a sollicité l'aide de l'Union européenne pour des secours à la suite du violent séisme qui a frappé les deux pays, a annoncé mercredi le commissaire européen Janez Lenarcic, encourageant les Etats membres de l'UE à apporter cette assistance."Ce matin, nous avons reçu une demande d'aide du gouvernement syrien par le biais du mécanisme de protection civile....