Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Santé

Premier décès dû au choléra au Liban

 

Premier décès dû au choléra au Liban

Une laborantine travaillant sur des échantillons à tester pour le choléra, à Alep (Syrie), le 11 septembre 2022. Photo AFP

Le Liban a enregistré mercredi son premier décès dû au choléra, six jours après l'apparition de la maladie dans le pays pour la première fois depuis 1993.

Le ministère de la Santé a indiqué dans un communiqué que huit nouveaux cas ont été recensés au cours des dernières 24h, faisant porter le nombre total des cas déclarés à 26, alors qu'une personne atteinte de la maladie est décédée.

Plus tôt dans la journée, le Premier ministre sortant Nagib Mikati s'était entretenu au Grand Sérail avec des représentants d'organisations internationales au sujet d'une "feuille de route" pour lutter contre la propagation du choléra au Liban, qui met notamment en avant l'importance d'assurer de l'eau saine aux camps de réfugiés syriens de plusieurs régions et d'approvisionner les stations de pompage et d'épuration en électricité.

Dans ce document, il a été décidé que "les organisations internationales apporteront leur soutien à toutes les infrastructures qui fournissent de l'eau aux camps de déplacés syriens afin d'en assurer la propreté", a déclaré le ministre sortant de la Santé Nasser Yassine à la fin de la réunion. Ces organisations "veilleront à ce que les stations d'épuration et de pompage soient alimentées en diesel (pour faire fonctionner les générateurs privés, ndlr), notamment dans les camps de Baalbeck, du Akkar, et de la Békaa centrale et ouest". Les ONG internationales fourniront également du chlore pour désinfecter l'eau dans toutes les stations hydrauliques de ces régions, a-t-il ajouté. Il a aussi été demandé lors de la réunion au ministère de l’Énergie de mettre en place une ligne électrique opérationnelle reliant toutes les stations hydrauliques afin qu'elles puissent fonctionner en continu. Des campagnes de sensibilisation à l'hygiène et à la prévention seront parallèlement lancées dans les zones "surpeuplées", a dit M. Yassine.

Le ministère de la Santé a confirmé qu'il prenait toutes les mesures relatives à l'examen des eaux et des égouts, à l'analyse d'échantillons et à la préparation des hôpitaux. Mercredi, le ministre sortant de la Santé Firas Abiad, qui n'assistait pas à la réunion présidée par M. Mikati, s'est rendu dans la région de Ersal avec une délégation d'organisations internationales, a rapporté notre correspondante dans la région, Sarah Abdallah. Cette visite vise à évaluer la situation sanitaire de la ville. M. Abiad a dans ce cadre inspecté un puits d'eau et le déploiement des mesures d'hygiène prises jusqu'à présent. Dimanche, il avait effectué une visite similaire dans le nord du pays. 


Le Liban a enregistré mercredi son premier décès dû au choléra, six jours après l'apparition de la maladie dans le pays pour la première fois depuis 1993. Le ministère de la Santé a indiqué dans un communiqué que huit nouveaux cas ont été recensés au cours des dernières 24h, faisant porter le nombre total des cas déclarés à 26, alors qu'une personne atteinte de la maladie est...