Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban-Nord

Un navire ukrainien chargé d'huile végétale et de maïs accoste au port de Tripoli


Un navire ukrainien chargé d'huile végétale et de maïs accoste au port de Tripoli

Une carte du port de Tripoli, au Liban-Nord. Photo Ani

Un navire ukrainien transportant 7.000 tonnes de maïs et 20.000 tonnes d'huile végétale a accosté lundi matin au port de Tripoli, au Liban-Nord, rapporte l'Agence nationale d'information (Ani, officielle). L'invasion russe de l'Ukraine a perturbé les chaînes alimentaires mondiales, et particulièrement impacté le Liban, qui importe la majorité de ses besoins en matière de céréales de ces deux pays. 

Le navire a été accueilli par l'ambassadeur ukrainien au Liban, Ihor Ostash, le directeur du port de Tripoli, Ahmad Tamer, et d'autres personnes. Le gouvernement ukrainien a "prouvé qu'il se tient aux côtés du Liban en pleine crise économique et qu'il se souciait de sa sécurité alimentaire", a souligné M. Tamer. 

De son côté, M. Ostash a estimé que l'arrivée du navire est "la preuve des efforts inlassables et incessants de l'Ukraine pour aider les Libanais à surmonter les difficultés que chaque pays du Moyen-Orient rencontre actuellement pour préserver sa sécurité alimentaire".  Il a pointé du doigt "l'agression russe en Ukraine", estimant qu'il s'agit de la principale cause de l'insécurité alimentaire qui menace la région. Il a enfin noté que d'autres navires accosteront au Liban, sans toutefois préciser quel type de marchandises ils transporteraient.

Selon l'ambassadeur ukrainien, le Liban a réceptionné au moins cinq navires transportant des produits ukrainiens depuis l'invasion russe, notamment des cargaisons de blé, de céréales, d'orge et de maïs.


Un navire ukrainien transportant 7.000 tonnes de maïs et 20.000 tonnes d'huile végétale a accosté lundi matin au port de Tripoli, au Liban-Nord, rapporte l'Agence nationale d'information (Ani, officielle). L'invasion russe de l'Ukraine a perturbé les chaînes alimentaires mondiales, et particulièrement impacté le Liban, qui importe la majorité de ses besoins en matière de céréales de...