Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Émirats

L'ex-avocat américain de Khashoggi condamné pour "blanchiment d'argent"


L'ex-avocat américain de Khashoggi condamné pour

Le journaliste saoudien Jamal Khashoggi, le 15 décembre 2014, lors d’une conférence de presse à Manama. Photo Mohammad al-Shaikh/AFP

Un tribunal des Émirats arabes unis a condamné l'ancien avocat américain du journaliste saoudien assassiné Jamal Khashoggi à 1,3 million d'euros d'amende pour "blanchiment d'argent", annulant une première condamnation à trois ans de prison.

L'Américain Asim Ghafoor avait été l'avocat de M. Khashoggi, dont le brutal assassinat en 2018 par des agents saoudiens a considérablement terni l'image de l'Arabie saoudite, proche allié des Émirats arabes unis voisins. En juillet, il avait été arrêté et condamné à trois ans d'emprisonnement ainsi qu'à environ 790.000 euros d'amende.

Un tribunal d'Abou Dhabi "a condamné Asim Ghafoor (...) pour blanchiment d'argent lié à une opération d'évasion fiscale aux États-Unis", a annoncé mercredi soir l'agence officielle émiratie WAM. Il a "révoqué la peine d'emprisonnement prononcée précédemment et condamné l'intéressé à une amende de cinq millions de dirhams", environ 1,3 million d'euros, a ajouté WAM.

Selon l'agence, M. Ghafoor était poursuivi à la demande des autorités américaines qui "enquêtent sur l'implication de l'accusé dans une fraude fiscale et des transferts d'argent suspects". En juillet, après sa condamnation en première instance, Washington avait assuré ne "pas avoir demandé l'arrestation" de M. Ghafoor.

"Nous ne voyons aucune indication à ce stade que sa détention ait un rapport avec son lien avec Jamal Khashoggi, mais nous continuons à recueillir des informations", avait ajouté le porte-parole du département d'État, Ned Price. Contactées par l'AFP, les autorités américaines n'ont pas réagi au nouveau verdict.

Les Émirats arabes unis, où se trouve notamment le hub financier régional de Dubaï, ont longtemps été accusés de complaisance vis-à-vis du blanchiment d'argent et de la fraude fiscale. Les autorités ont récemment annoncé des mesures et assurent vouloir renforcer la lutte contre la délinquance financière.


Un tribunal des Émirats arabes unis a condamné l'ancien avocat américain du journaliste saoudien assassiné Jamal Khashoggi à 1,3 million d'euros d'amende pour "blanchiment d'argent", annulant une première condamnation à trois ans de prison.
L'Américain Asim Ghafoor avait été l'avocat de M. Khashoggi, dont le brutal assassinat en 2018 par des agents saoudiens a considérablement terni...