Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Iran

Écoles et administrations fermées en raison d'une tempête de poussière


Écoles et administrations fermées en raison d'une tempête de poussière

Des jeunes iraniennes dans une rue de Téhéran, le 17 juin 2021. Photo d'archives Atta Kenare/AFP

Les autorités iraniennes ont annoncé lundi la fermeture des administrations publiques et des écoles dans les provinces de Téhéran et d'Alborz en raison de la pollution provoquée par une tempête de poussière.

"Le comité d'urgence de la pollution de l'air de la province de Téhéran a ordonné la fermeture de tous les bureaux administratifs et des centres éducatifs publics à cause de la propagation de la poussière", a indiqué l'agence officielle Irna. Lundi, la capitale iranienne, qui compte plus de huit millions d'habitants, était sous un nuage de particules.

Plus à l'ouest, le gouvernorat d'Alborz a lui aussi annoncé la fermeture de tous les bureaux, banques et centres scientifiques et éducatifs en raison de l'"augmentation de la concentration des polluants atmosphériques et des poussières", selon la télévision d'État. L'administration judiciaire des deux provinces sont également fermée, a indiqué la justice du pays.

Ces tempêtes de sable et de poussière, de plus en plus fréquents dans la région, sont composées de particules pouvant entraîner des hospitalisations pour problèmes respiratoires. Elles arrivent à Téhéran à partir des "pays voisins à l'ouest de l'Iran", avait affirmé en avril la Société de contrôle de la qualité de l'air de capitale. Lundi, une énième tempête de sable s'abattait sur l'Irak, qui a connu une dizaine de vagues de poussière depuis la mi-avril. En mai, ces tempêtes avaient fait un mort, tandis qu'au moins 10.000 personnes ont dû se faire soigner à l'hôpital pour des troubles respiratoires.

Selon les autorités iraniennes, les carrières de sable situées à l'ouest de Téhéran aggravent encore plus la situation dans la capitale. D'après l'Organisation métrologique de Téhéran, les vagues de poussière sont attendue notamment dans le sud et l'ouest de la capitale pour des cinq prochains jours. Les tempêtes de sable et de poussière touchent au total plus de 150 pays et régions, avec des impacts notamment sur l'environnement, la santé, l'économie, selon l'Organisation météorologique mondiale (OMM).


Les autorités iraniennes ont annoncé lundi la fermeture des administrations publiques et des écoles dans les provinces de Téhéran et d'Alborz en raison de la pollution provoquée par une tempête de poussière."Le comité d'urgence de la pollution de l'air de la province de Téhéran a ordonné la fermeture de tous les bureaux administratifs et des centres éducatifs publics à cause de la...