Rechercher
Rechercher

Politique - Focus

Nabih Berry, l’irremplaçable rouage du malheur libanais


Nabih Berry, l’irremplaçable rouage du malheur libanais

Le président du Parlement libanais, Nabih Berry, glissant son bulletin dans l'urne, le 31 mai 2022 lors de l'élection du chef du Législatif, place de l'Etoile à Beyrouth. Photo Parlement libanais/Handout via REUTERS

Nabih Berry a coutume de répéter la boutade suivante aux oreilles des diplomates qu’il rencontre : « Laissez-moi vous expliquer comment les choses se passent au Liban. Dans ce pays, il faut que le président de la République soit toujours un...

Nabih Berry a coutume de répéter la boutade suivante aux oreilles des diplomates qu’il rencontre : « Laissez-moi vous expliquer comment les choses se passent au Liban. Dans ce pays, il faut que le président de la République soit toujours un...Nabih Berri, the irreplaceable cog in the machine of Lebanese misfortune...

commentaires (26)

5 jours que ce monsieur a été réélu "chef du Parlement"...suite aux combines habituelles dans notre très respectable pays ! Mais le plus navrant est de voir les émissions à sa gloire que nous rediffuse depuis à longueur de journées "sa chaine de télévision attitrée"...Eh oui, le culte de la personnalité a encore de beaux jours à vivre chez nous, suffit de voir ses admirateurs et courtisans lui crier leur dévotion et soumission totale...! - Irène Saïd

Irene Said

10 h 55, le 04 juin 2022

Tous les commentaires

Commentaires (26)

  • 5 jours que ce monsieur a été réélu "chef du Parlement"...suite aux combines habituelles dans notre très respectable pays ! Mais le plus navrant est de voir les émissions à sa gloire que nous rediffuse depuis à longueur de journées "sa chaine de télévision attitrée"...Eh oui, le culte de la personnalité a encore de beaux jours à vivre chez nous, suffit de voir ses admirateurs et courtisans lui crier leur dévotion et soumission totale...! - Irène Saïd

    Irene Said

    10 h 55, le 04 juin 2022

  • Mais pourquoi changeraient-ils cette formule "à la libanaise" qui dure depuis...30 ans...!...??? Et qui convient à tous, leur assurant: 1) gains financiers et autres sans limites 2) impunité judiciaire garantie, même concernant des crimes de tous genres 3) "prestige" permanent et avantages multiples qui en découlent 4) garantie de pouvoir léguer leurs titres à leurs fils, petit-fils, neveux, gendres etc., l'essentiel étant d'assurer le partage du gâteau comme d'habitude. Qui dit mieux ??? - Irène Saïd

    Irene Said

    15 h 29, le 01 juin 2022

  • Avec la déferlante (inhabituelle) des commentaires, je n'ai rien à rajouter. L'indécence de Berry (rouillé et cupide) et la traitrise de JOUMBLAT ( le caméléon) et du CPL (la girouette qui grignote là où il y a des miettes). Même vomir ne soulage plus.

    Citoyen

    11 h 43, le 01 juin 2022

  • Je me demande comment notre pays soit disant démocratique personne n’a trouvé bon de dénoncer le fait que ce Monsieur se présente seul pour sa succession? Je n’ai lu ni vu ni entendu un seul mot à ce sujet, comme s’il était son droit le plus absolu de ne avoir de concurrents contre lui. Cela s’appelle un défit à la démocratie et la confirmation d’une dictature confortablement installée et révélée au grand jour sans que personne ne trouve à redire. Alors les médias libanais, vous servez à quoi exactement?

    Sissi zayyat

    11 h 31, le 01 juin 2022

  • Ça n’est pas Berry qui crée le rouage, ce sont les lâches de tous les bords qui n’ont pas osé se présenter contre lui. Ce poste n’est pas réservé aux seuls chiites qui, et on peut le comprendre ont eu peur de l’affronter, mais qu’en est il de tous les autres qui ont rasé les murs et regarder ailleurs en le laissant seul dans l’arène alors qu’ils ne cessent de nous gaver de discours élogieux sur leur patriotisme et leur courage teinté de défit pour affronter les fossoyeurs et récupérer la souveraineté du pays? Hein ils étaient où tous patriotes opposés à cette mascarade pour montrer à ces mafieux qu’il n’y a rien de démocratique à monopoliser un poste pendant des décennies et à empêcher quiconque de se présenter contre un vendu qui ne s’en cache pas? Leur a t-il promis la présidence pour qu’ils soient si dociles et inexistants? Quel troc a fait que tous ces gens là se sont agenouillés et avaler leur orgueil en laissant passer l’occasion inespérée de revoir notre démocratie reprendre ses droits? Comment aucun n’a protesté contre le fait qu’il n’y a pas eu de candidats contre Berry pour qu’on puisse prétendre à un simulacre de démocratie? Tout s’est passé comme si c’était normal et inscrit dans la constitution alors que tout prête à croire que le pays est dirigé par une mafia alors que le Liban a toujours été envier pour sa démocratie dans la région. PEUPLE OU EST TU? Pourquoi compter sur des élus vendus pour reprendre ta liberté et ta dignité?

    Sissi zayyat

    11 h 22, le 01 juin 2022

  • "Nabih Berry, l’irremplaçable rouage du malheur libanais". Le reconduire au perchoir, c'est donc perpétuer le malheur libanais.

    Yves Prevost

    07 h 38, le 01 juin 2022

  • Bien décrite la situation déplorable de notre malheureux pays. Tout est possible chez nous. Alors pourquoi etre surpris de la triste comedied’hier. Lorsqu’une partie des Libanais élisent haut la main , trois ministres de l’électricité, qui malgré les promesses répétées, nous font vivre dans le noir depuis des années, on peut tout attendre de la clique mafieuse qui nous gouverne …et des Libanais naïfs qui continuent à voter pour eux !

    Goraieb Nada

    07 h 37, le 01 juin 2022

  • La traîtrise de Walid. Il fait toujours ses coups dans le dos. Jamais accorder de confiance à cette personne.

    Georges S.

    01 h 29, le 01 juin 2022

  • On connait l'attrait du pouvoir politique et ses dérives. Mais il fut un temps où, pour certains, l'entrée en politique était comme une entrée en religion ! Voici ce qu'écrivait le poète et penseur Libanais Charles Corm dans une dédicace adressée à " Son Excellence , Monsieur le Président Fouad Chéhab : En témoignage de gratitude pour avoir accepté bravement l'épreuve du Golgotha du pouvoir au Liban " Le 7 Janvier 1961

    MELKI Raymond

    22 h 12, le 31 mai 2022

  • Joumblat, son ami inséparable, a joué son jeu aujourd'hui. Mais, c'est honteux, et irrepectueux de ce qu'il prétend faussement représenter. Et Bassil à appris de Joumblat le style du pivot. Élections sous la menace, puisqu'aucun chiite n'a osé se présenter. Quelle triste démocratie bafouée.

    Esber

    21 h 35, le 31 mai 2022

  • Excellent article!!!

    Aboukhaled Nadine

    20 h 58, le 31 mai 2022

  • Personnellement j’ai envie de féliciter tant Nabih Berri que Elias Bou Saab… Bien que je les vomisse, force est de constater qu’ils ont été beaucoup plus intelligents et plus malins que tous les autres. Quant aux membres des FSI qui font la fête, plus rien n’étonne dans cette république bananière gouvernée par des singes ?

    Liberté de penser et d’écrire

    19 h 15, le 31 mai 2022

  • Ceux qui disent "vous n'avez que ce que vous méritez" sont complètement à côté de la plaque: les Libanais viennent d'élire au Parlement des personnes de la thawra. Alors bien sûr, il ne suffira pas d'une baguette magique et il faudra, hélas, plus d'une élection pour renouveler tous les sièges. Mais c'est quand même un grand événement et certains le traitent en non-événement!

    Marionet

    18 h 53, le 31 mai 2022

  • Et 11 voix du CPL dont le patron disait bien aucune voix du CPL pour la reconduction.... République fromagère...

    Bachir Karim

    17 h 31, le 31 mai 2022

  • Je vous l’avais dit vous ne pouvez pas le déloger il est collé à son fauteuil jusqu’à sa mort???

    Eleni Caridopoulou

    17 h 26, le 31 mai 2022

  • MOUTONS QUI BELENT, ANES ET MULETS QUI BRAIENT ET DIVERS BETAILS BROUTENT ENCORE L,HERBE SECHE QUE LEUR SERVENT LEURS PANURGES RESPECTIFS. MALHEUREUSEMENT : HAYDA LEBNEN !

    LA LIBRE EXPRESSION.

    16 h 34, le 31 mai 2022

  • Bien fait pour vous, libanais du Liban. Continuez à élire vos fossoyeurs et continuez à endurer. Vous ne méritez pas mieux.

    Achkar Carlos

    16 h 33, le 31 mai 2022

  • C'est un indispensable rouage pour la mafia politique et rien d'autre...

    Zeidan

    15 h 39, le 31 mai 2022

  • Nabih Berry !!oui malheureusement le pays plongera toujours dans le noir car rien ne va changer dans un pays ou le chef de tribu fait ce qui plait a sa confession et tant pis pour les autres .

    Antoine Sabbagha

    15 h 06, le 31 mai 2022

  • Je l’avais pronostiquer … thaoura indépendant etc a quoi vous vous attendiez !!! JE SUIS POUR LA RE-ELECTION DE NABIH BERRY MAIS PAS CELLE DE BOU SAAB !! Dommage pour les libanais surtout que maintenant les émirats n’ont plus besoin du Liban et les autres pays du Golf suivront

    Bery tus

    14 h 10, le 31 mai 2022

  • Préparons nous à dire Ciao Bello Ciao au FMI et warmest welcome au Dollar à LL 100.000 ...

    Remy Martin

    14 h 01, le 31 mai 2022

  • Eh oui ! Il fallait s'y attendre. Walid bey et son groupe rejoignent sans scrupules le camp du 8 Mars.

    Michel Trad

    13 h 52, le 31 mai 2022

  • Le seul commentaire au peuple, à tout les articles de l'après élections ne sera plus que: YA AAYB EL CHOUM...

    Wlek Sanferlou

    13 h 49, le 31 mai 2022

  • La malédiction qui refuse de rompre!

    Wow

    12 h 34, le 31 mai 2022

  • Depuis l’accord de 1990, le partage du pouvoir et de la richesse du pays est méticuleusement appliqué par les deux protagonistes, et personne ne trouve à redire. Il s’est prolongé jusqu’à i claire Aoun et sa clique contre leur silence et leur collaboration pour détruire le pays et l’anéantir à tous les niveaux. Ils envisagent continuer pendant longtemps et mettre la main sur tout ce qui rapporte, y compris les économies des citoyens lorsque l’argent des institutions vient à manquer après des guerres non justifiées déclenchées pour noyer le poisson localement et briller par leur pays et son peuple pour montrer la toute puissance de leurs armes et surtout pour impressionner les récalcitrants et les dissuader de se mettre en travers de leur chemin. Cela peut durer éternellement sous couvert de paix interne qui n’en est pas une.

    Sissi zayyat

    12 h 25, le 31 mai 2022

  • Quelle honte! Les Libanais ont ce qu ils meritent….

    Robert Moumdjian

    12 h 18, le 31 mai 2022

Retour en haut