Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Conflit

Frappe aérienne israélienne en Syrie, cinq morts

Un F-15 israélien décolle de la base aérienne de Hatzerim le 29 juin 2017. Photo d'archives Jack Guez/AFP

Israël a mené vendredi des frappes sur le centre de la Syrie faisant cinq morts dont un civil, a affirmé l'agence de presse officielle syrienne Sana, citant une source militaire.

"L'ennemi israélien a mené des frappes aériennes tirant des missiles (...) sur des sites dans le centre" du pays, a indiqué la même source, sans fournir des précisions sur ces sites. "L'agression a fait cinq morts", a-t-on ajouté faisant également état de sept blessés dont un enfant, et des dégâts matériels.

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) a pour sa part fait état de quatre combattants tués parmi les cinq morts, sans préciser leur nationalité. L'Observatoire, basé en Grande-Bretagne et qui dispose de sources à travers la Syrie en guerre, a indiqué que les frappes aériennes israéliennes avaient ciblé des dépôts d'armes et autres sites utilisés par les Gardiens de la révolution, armée idéologique de la République islamique d'Iran.

"Des avions de guerre israéliens ont tiré au moins huit missiles sur des dépôts d'armes et des sites iraniens à Massyaf dans la région de Hama", a indiqué l'OSDH. L'agence Sana a rapporté que l'armée syrienne avait fait face aux tirs, précisant que "certains missiles étaient tombés sur des terres agricoles endommageant des propriétés privées dans le secteur de Massyaf".

L'Etat hébreu commente rarement ses frappes en Syrie mais reconnaît en avoir mené des centaines depuis le début de la guerre civile en 2011, ciblant des positions de l'armée syrienne, des forces iraniennes et du Hezbollah libanais pro-iranien. Ennemis jurés d'Israël, l'Iran et le Hezbollah aident militairement le régime syrien de Bachar al-Assad, ainsi que la Russie.

Téhéran dit avoir déployé des forces en Syrie à l'invitation de Damas et uniquement pour des missions de conseil. Les Gardiens de la Révolution ont confirmé le 8 mars la mort de deux hauts gradés dans une attaque israélienne la veille en Syrie. Déclenchée par la répression de manifestations prodémocratie, la guerre en Syrie s'est complexifiée au fil des ans avec l'implication de puissances régionales et internationales et la montée en puissance des jihadistes. Le conflit a fait environ 500.000 morts, dévasté les infrastructures du pays et déplacé des millions de personnes.


Israël a mené vendredi des frappes sur le centre de la Syrie faisant cinq morts dont un civil, a affirmé l'agence de presse officielle syrienne Sana, citant une source militaire."L'ennemi israélien a mené des frappes aériennes tirant des missiles (...) sur des sites dans le centre" du pays, a indiqué la même source, sans fournir des précisions sur ces sites. "L'agression a fait cinq...