Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Législatives libanaises

Mikati espère que le nouveau Parlement élira rapidement son président


Mikati espère que le nouveau Parlement élira rapidement son président

Le Premier ministre libanais Nagib Mikati au cours d'une visite de la Chambre de supervision et de gestion du vote des Libanais à l'étranger, au siège du ministère des Affaires étrangères à Beyrouth, le 8 mai 2022. Photo Dalati et Nohra

Le Premier ministre libanais Nagib Mikati a exprimé l'espoir dimanche que "le nouveau Parlement élira rapidement un nouveau président de la Chambre et suivra le travail du gouvernement". Il a tenu ces propos au cours d'une visite de la Chambre de supervision et de gestion du vote des Libanais à l'étranger, au siège du ministère des Affaires étrangères à Beyrouth. 

"Nous voulons que les députés élisent rapidement un nouveau président de la Chambre afin de suivre le travail du gouvernement", a plaidé M. Mikati. "Nous collaborerons avec les nouveaux députés afin qu'ils traitent les dossiers essentiels et contribuent au redressement du Liban", a-t-il ajouté.

Le chef du gouvernement a jugé par ailleurs que le vote des Libanais expatriés se déroulait bien "grâce à la coopération entre les ministères de l'Intérieur et des Affaires étrangères". "Les parties concernées assurent le suivi nécessaires en vue de garantir la transparence des législatives", a-t-il dit. Le Premier ministre a fait savoir qu'il suivait l'acheminement des urnes contenant les bulletins jusqu'au Liban. 

Nagib Mikati a enfin salué le rejet d'une 16e circonscription. Cette proposition, soutenue notamment par les députés aounistes pour limiter à six élus le vote des Libanais de l'étranger, au moment où ces derniers expriment leurs suffrages pour l’ensemble des 128 députés selon leur circonscription d’origine, n'a finalement pas été adoptée.


Le Premier ministre libanais Nagib Mikati a exprimé l'espoir dimanche que "le nouveau Parlement élira rapidement un nouveau président de la Chambre et suivra le travail du gouvernement". Il a tenu ces propos au cours d'une visite de la Chambre de supervision et de gestion du vote des Libanais à l'étranger, au siège du ministère des Affaires étrangères à Beyrouth. "Nous voulons que...