Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Ukraine

Dissuasion nucléaire russe : le chef de l'OTAN condamne une conduite "irresponsable" de Moscou


Dissuasion nucléaire russe : le chef de l'OTAN condamne une conduite

Le secrétaire général de l'OTAN Jens Stoltenberg lors d'une conférence de presse en Ukraine, le 25 février 2022. Photo REUTERS/Yves Herman

Le secrétaire général de l'OTAN Jens Stoltenberg a dénoncé dimanche la conduite "irresponsable" de Moscou après la mise en alerte par Vladimir Poutine de la "force de dissuasion" nucléaire de l'armée russe.

"C'est une rhétorique dangereuse. C'est une conduite qui est irresponsable", a déclaré Jens Stoltenberg sur la chaîne CNN. Selon le secrétaire général de l'organisation, la nouvelle déclaration de Vladimir Poutine vient s'ajouter au discours "très agressif" venant de la Russie "depuis plusieurs mois et particulièrement ces deux dernières semaines". "Ils ne menacent pas simplement l'Ukraine, mais également les pays alliés de l'OTAN, et demandent à ce que nous retirions toutes nos forces armées du flanc est de l'alliance", a-t-il ajouté.

Vladimir Poutine a annoncé dimanche mettre en alerte la "force de dissuasion" de l'armée russe, qui peut comprendre une composante nucléaire, au quatrième jour de l'invasion de l'Ukraine par Moscou. Le président russe a justifié cette décision par les "déclarations belliqueuses de l'OTAN" envers la Russie.

Dans une interview diffusée dimanche sur la BBC, Jens Stoltenberg a également appelé les Etats membres de l'OTAN à "faire front commun" face à "rhétorique menaçante" de Moscou. "Notre message est très clair: les pays de l'OTAN se défendent et se protègent les uns les autres. L'Otan ne veut pas de guerre avec la Russie, nous ne cherchons pas la confrontation. Nous sommes une alliance défensive, mais qu'il n'y ait pas de malentendu ou de mauvais calcul sur notre capacité à défendre les alliés" face à d'éventuelles offensives russes, a-t-il insisté.

Face aux accusations émises par Moscou de "déclarations belliqueuses de l'OTAN", le secrétaire général de l'organisation a démenti toute responsabilité. "C'est la Russie qui a engagé la guerre, qui mène une invasion militaire à grande échelle d'une nation souveraine et pacifique, donc il n'y a aucun doute que la Russie est responsable. Le président Poutine est responsable de ce conflit", a insisté Jens Stoltenberg. "Ce que nous faisons, c'est simplement d'aider l'Ukraine, de l'aider à faire respecter son droit à la légitime défense", a-t-il fait valoir.

Le secrétaire général de l'OTAN Jens Stoltenberg a dénoncé dimanche la conduite "irresponsable" de Moscou après la mise en alerte par Vladimir Poutine de la "force de dissuasion" nucléaire de l'armée russe.
"C'est une rhétorique dangereuse. C'est une conduite qui est irresponsable", a déclaré Jens Stoltenberg sur la chaîne CNN. Selon le secrétaire général de l'organisation, la...