Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Covid-19

Nouvelles mesures pour les passagers arrivant à l'aéroport de Beyrouth à partir de 2022


Nouvelles mesures pour les passagers arrivant à l'aéroport de Beyrouth à partir de 2022

Des passagers à l'Aéroport international de Beyrouth, le 12 novembre 2021. Photo REUTERS/Mohamed Azakir

Le ministère des Travaux et des Transports publics a annoncé mercredi de nouvelles mesures pour les passagers arrivant à l'aéroport international de Beyrouth (AIB) à partir du 1er janvier 2022, au vu de la propagation inquiétante du Covid-19 dans le pays et de l'apparition du nouveau variant Omicron dans le monde.

Dans un communiqué, le ministère a indiqué que les passagers arrivant à Beyrouth sont appelés à s'inscrire sur la plateforme électronique conçue par le ministère de la Santé afin de permettre aux voyageurs d'y inscrire leurs données et obtenir un pass sanitaire nécessaire pour pouvoir embarquer dans l'avion les menant au Liban.

Les voyageurs âgés de plus de 12 ans sont ainsi appelés à enregistrer sur la plateforme le résultat négatif d'un test PCR effectué au plus tard 96 heures avant leur arrivée au Liban sur la plateforme afin de recevoir un code QR par message qui sera scanné à leur arrivée à l'aéroport de Beyrouth. Les personnes qui ne présentent pas de pass sanitaire octroyé par le ministère n'auront pas le droit de monter au bord de l'avion à destination de Beyrouth. 

Les personnes arrivant au Liban, hormis les enfants de moins de 12 ans et les membres de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (Finul), sont appelées en outre à payer en ligne un montant de 30 dollars via la plateforme du ministère afin qu'ils puissent effectuer un test PCR à leur arrivée à l'AIB. Les passagers arrivant à Beyrouth sont enfin appelés à se confiner pendant 24 heures jusqu'à ce qu'ils reçoivent le résultat négatif de leur test PCR.

Les personnes qui sont entièrement vaccinées depuis plus de deux semaines ou qui ont contracté le Covid-19 au cours des trois derniers mois précédant leur voyage sont toutefois exemptes d'effectuer un test PCR avant de voyager et à leur arrivée au Liban, à condition de présenter sur la plateforme du ministère de la Santé les documents qui le justifient. Les personnes qui ont quitté le Liban et qui veulent y retourner dans un délai d'une semaine au plus tard sont uniquement appelées à effectuer un test PCR à leur arrivée à l'AIB, à condition de présenter les documents nécessaires sur la plateforme. 

Les hôtesses de l'air et les pilotes qui arrivent au Liban pour une durée qui ne dépasse pas les 48 heures n'ont pas à subir de test PCR à leur arrivée, à condition de présenter les documents nécessaires sur la plateforme et de se confiner tout au long de leur séjour. 


Le ministère des Travaux et des Transports publics a annoncé mercredi de nouvelles mesures pour les passagers arrivant à l'aéroport international de Beyrouth (AIB) à partir du 1er janvier 2022, au vu de la propagation inquiétante du Covid-19 dans le pays et de l'apparition du nouveau variant Omicron dans le monde. Dans un communiqué, le ministère a indiqué que les passagers arrivant à...