Rechercher
Rechercher

Politique

Mise au point

Suite à l’article intitulé « Un ancien détenu de Fateh el-Islam porte plainte contre Élias Murr », et publié dans l’édition de vendredi de L’Orient-Le Jour, le directeur du Centre des droits des prisonniers au sein de l’ordre des avocats de Tripoli, Mohammad Sablouh, nous a contactés pour préciser ce qui suit : « Le plaignant danois d’origine libanaise, qui avait été victime de tortures en prison lors de son séjour carcéral (2007-2010), avait été accusé d’affiliation à l’organisation Fateh el-Islam, et non de participation aux combats ayant opposé en 2007 cette organisation à l’armée dans le camp palestinien de Nahr el-Bared. Pour ce chef d’accusation, l’homme avait fait pendant deux ans et huit mois l’objet d’une détention préventive, au bout de laquelle il a été relâché sans avoir fait l’objet de condamnation. »


Suite à l’article intitulé « Un ancien détenu de Fateh el-Islam porte plainte contre Élias Murr », et publié dans l’édition de vendredi de L’Orient-Le Jour, le directeur du Centre des droits des prisonniers au sein de l’ordre des avocats de Tripoli, Mohammad Sablouh, nous a contactés pour préciser ce qui suit : « Le plaignant danois d’origine libanaise,...

commentaires (1)

Oui, mais ce n'est pas une raison pour accuser le ministre de la défense de l'époque. C'est tout un système carcéral qu'il faut blâmer.

Esber

22 h 57, le 27 novembre 2021

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Oui, mais ce n'est pas une raison pour accuser le ministre de la défense de l'époque. C'est tout un système carcéral qu'il faut blâmer.

    Esber

    22 h 57, le 27 novembre 2021

Retour en haut