Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Corruption

Chypre va révoquer 45 "passeports en or"


Chypre va révoquer 45

Des manifestants protestant contre la corruption, notamment dans le cadre du dispositif des "passeports en or", un programme controversé d'octroi de passeport contre des investissements, à Nicosie, le 14 octobre 2021. Photo Christina ASSI / AFP

Chypre a annoncé vendredi son intention de révoquer la citoyenneté de 45 ressortissants étrangers ayant bénéficié du dispositif des "passeports en or", un programme controversé d'octroi de passeport contre des investissements sur l'île méditerranéenne, aboli l'an dernier en raison d'allégations de corruption. Cette décision intervient quatre mois après la publication d'un rapport d'enquête indépendante sur ce système, révélant que 53% des 6.779 passeports délivrés entre 2007 et 2020 l'ont été de manière "illégale", à la faveur de vérifications insuffisantes des antécédents des demandeurs.

"Le gouvernement a décidé de révoquer (la citoyenneté) de 39 investisseurs et six membres de leurs familles", a affirmé dans un communiqué le porte-parole du gouvernement chypriote Marios Pelekanos, sans préciser l'identité des individus concernés. Les autorités s'intéressent actuellement à une cinquantaine d'autres cas liés au programme controversé des "passeports en or", est-il précisé.

Selon ce programme, un citoyen d'un pays hors de l'Union européenne pouvait obtenir un passeport chypriote en échange d'un investissement de 2,5 millions d'euros, qui pouvait consister en l'achat d'une résidence sur l'île. Critiqué par l'Union européenne dont Chypre est membre, il a été supprimé en novembre après une enquête de la chaîne qatarie Al-Jazeera sur des abus présumés et ayant poussé notamment le président du Parlement chypriote, Demetris Syllouris, à la démission. Al-Jazeera avait diffusé des images montrant des fonctionnaires, parmi lesquels M. Syllouris, qui auraient tenté d'aider - via des intermédiaires - un riche homme d'affaires étranger ayant un casier judiciaire à obtenir un passeport chypriote. D'après Al-Jazeera, des dizaines de personnes candidates à ce programme faisaient l'objet d'enquêtes criminelles, de sanctions internationales ou étaient même incarcérées.

Une procédure judiciaire de la Commission européenne, qui avait mis en garde Nicosie concernant son programme de "passeports en or", est toujours en cours contre Chypre. 


Chypre a annoncé vendredi son intention de révoquer la citoyenneté de 45 ressortissants étrangers ayant bénéficié du dispositif des "passeports en or", un programme controversé d'octroi de passeport contre des investissements sur l'île méditerranéenne, aboli l'an dernier en raison d'allégations de corruption. Cette décision intervient quatre mois après la publication d'un rapport...