Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Nucléaire

Washington déplore que l'Iran n'ait pas donné d'indication sur la reprise des négociations

Washington déplore que l'Iran n'ait pas donné d'indication sur la reprise des négociations

Le drapeau iranien. Photo d'illustration AFP

Les Etats-Unis ont déploré jeudi que l'Iran n'ait donné "aucune indication", lors de l'Assemblée générale annuelle de l'ONU, sur la date à laquelle il reviendrait à la table des négociations pour sauver l'accord sur le nucléaire iranien.

"La fenêtre d'opportunité est ouverte, mais ne restera pas ouverte éternellement", a mis en garde un haut responsable américain lors d'un échange avec des journalistes.

Les discussions indirectes entre Washington et Téhéran, qui se sont ouvertes en avril à Vienne par l'intermédiaire des Européens, de la Chine et de la Russie, autres signataires de l'accord de 2015, sont suspendues depuis l'élection en juin d'un nouveau président iranien, l'ultraconservateur Ebrahim Raïssi.

Lors des rencontres en marge du rendez-vous de l'ONU à New York, le ministre iranien des Affaires étrangères Hossein Amir-Abdollahian, dont c'était le grand début sur la scène internationale, a dit vouloir "reprendre les négociations à une date proche", selon l'Union européenne.

"Pour l'instant, il n'y a clairement aucune indication, indication claire, que l'Iran est prêt à revenir" et "à tenter de résoudre les questions en suspens", a estimé le haut responsable américain, sous couvert de l'anonymat. "Rien ne s'est passé, n'a changé ou ne nous a rendus plus optimistes" à l'ONU, a-t-il ajouté.

L'ex-président américain Donald Trump avait retiré son pays en 2018 de cet accord censé empêcher l'Iran de se doter de la bombe atomique, le jugeant insuffisant, et avait rétabli les sanctions anti-Téhéran que l'accord avait permis de lever. En réponse, la République islamique s'est de plus en plus affranchie des contraintes à son programme nucléaire.

L'actuel président des Etats-Unis, Joe Biden, s'est dit prêt à revenir dans l'accord si l'Iran renoue aussi avec ses engagements.


Les Etats-Unis ont déploré jeudi que l'Iran n'ait donné "aucune indication", lors de l'Assemblée générale annuelle de l'ONU, sur la date à laquelle il reviendrait à la table des négociations pour sauver l'accord sur le nucléaire iranien."La fenêtre d'opportunité est ouverte, mais ne restera pas ouverte éternellement", a mis en garde un haut responsable américain lors d'un échange...