Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Le début de la séance parlementaire sur le vote de confiance retardé faute d'électricité

Le début de la séance parlementaire sur le vote de confiance retardé faute d'électricité

Les députés libanais réunis au palais de l'Unesco en mai 2021. Photo Hassan Ibrahim / Parlement libanais

La séance parlementaire consacrée au vote de confiance au gouvernement de Nagib Mikati a été retardée lundi, faute d'électricité, rapportent les médias locaux. 

Selon la chaîne LBCI, les générateurs qui produisent de l'électricité pour le bâtiment de l'UNESCO à Beyrouth étaient tous à l'arrêt depuis la matinée, en panne de mazout, le réseau électrique étant totalement à l'arrêt dans le pays. 

Le Liban souffre de pénuries d'électricité depuis des mois, faute de liquidités pour importer du carburant nécessaire au fonctionnement des centrales électriques. Les groupes électrogènes privés, qui génèrent normalement du courant pendant les heures de coupure, doivent eux-mêmes être rationnés en raison du manque de carburant.



La séance parlementaire consacrée au vote de confiance au gouvernement de Nagib Mikati a été retardée lundi, faute d'électricité, rapportent les médias locaux. Selon la chaîne LBCI, les générateurs qui produisent de l'électricité pour le bâtiment de l'UNESCO à Beyrouth étaient tous à l'arrêt depuis la matinée, en panne de mazout, le réseau électrique étant totalement...