Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Explosions du 4 août

Ronaldinho en visite à Beyrouth en signe de solidarité

Ronaldinho en visite à Beyrouth en signe de solidarité

Le footballeur international brésilien Ronaldinho à la caserne de pompiers de Beyrouth, le 29 juillet 2021. Photo AFP

Le footballeur international brésilien Ronaldinho est depuis mercredi soir en visite au Liban, moins d'une semaine avant la première commémoration de la double explosion du 4 août au port de Beyrouth, qui a fait plus de 200 morts.

Jeudi, la star du football a dans ce contexte rendu hommage aux pompiers décédés ce jour-là.  A la caserne du quartier de la Quarantaine, d'où avaient été déployés dix soldats du feu le jour du drame, le footballeur a déposé une couronne de fleurs devant un mémorial et prié pour les victimes en présence d'une foule nombreuse, selon l'Agence nationale d'Information (Ani, officielle). Le jour de la double explosion, dix pompiers avaient été envoyés au port pour éteindre l'incendie qui s'était déclaré dans le hangar 12, où étaient stockées sans mesure de précaution 2.750 tonnes de nitrate d'ammonium, à l'origine de la déflagration. Après cette visite, Ronaldinho devrait se rendre au port et auprès de plusieurs ONG actives dans la reconstruction de Beyrouth, dont des quartiers entiers ont été dévastés par la déflagration.

La commémoration à la caserne a été marquée par des échauffourées entre des pompiers et des journalistes présents sur les lieux, notamment le photographe du Nahar Houssam Chbaro et des journalistes du Nahar, d'al-Modon, de Nida' el-Watan et de l'agence internationale AP. Dans un communiqué, le président de l'Ordre des rédacteurs, Joseph Kosseïfi, a condamné l'"agression" des journalistes, sans en préciser les circonstances. Le mohafez de Beyrouth, Marwan Abboud, a contacté le commandant des pompiers de Beyrouth, Nabil Khankarli, afin de lui demander d'ouvrir une enquête sur cet incident et de prendre des mesures disciplinaires à l'encontre des personnes impliquées.

Près d'un an après la catastrophe et alors que Beyrouth se prépare à vivre une journée de deuil le 4 août qui devrait être marquée par une importante mobilisation dans la rue, les Libanais attendent toujours les résultats de l'enquête locale sur les causes des deux explosions. Cette instruction est entravée par des ingérences politiques, le juge chargé de l'affaire voulant mettre en accusation plusieurs responsables politiques, sécuritaires et des juges. 


Le footballeur international brésilien Ronaldinho est depuis mercredi soir en visite au Liban, moins d'une semaine avant la première commémoration de la double explosion du 4 août au port de Beyrouth, qui a fait plus de 200 morts. Jeudi, la star du football a dans ce contexte rendu hommage aux pompiers décédés ce jour-là.  A la caserne du quartier de la Quarantaine, d'où avaient...