Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Covid-19

Nouveau record à Moscou, vigilance face au variant Delta

Nouveau record à Moscou, vigilance face au variant Delta

Une ambulance sur la Place Rouge de Moscou, le 18 juin 2021. Photo AFP / Alexander NEMENOV

Moscou a enregistré samedi un nouveau record de contaminations au Covid-19 pour le deuxième jour consécutif, une flambée attribuée au variant Delta qui pourrait gêner le retour à la vie normale en cours dans nombre de pays.

En Chine, qui n'a pourtant rapporté vendredi que 30 cas de contamination, la vigilance reste maximale: l'aéroport de Shenzhen a annulé samedi des centaines de vols après la détection d'un cas de variant Delta chez une serveuse d'un restaurant de l'aéroport.

La capitale russe a annoncé samedi 9.120 nouvelles infections en 24h, après 9.056 nouveaux cas la veille, une flambée après les quelque 3.000 cas quotidiens il y a deux semaines. 90% des cas sont dus au variant indien, "plus agressif et qui se répand plus vite", avait mis en garde vendredi le maire de Moscou Sergueï Sobianine.

Dans l'ensemble du pays, 17.906 nouveaux cas ont été enregistrés et 466 décès supplémentaires dans les dernières 24 heures, un pic depuis le 13 mars. Or Saint-Petersbourg, la ville la plus touchée par l'épidémie après Moscou, doit accueillir sept matches de l'Euro de football, qui devraient attirer des milliers de fans. Face à cette résurgence, Moscou va augmenter de 17.000 à 24.000 le nombre de lits d'hôpitaux destinés aux patients du Covid dans les deux prochaines semaines.

Le maire a été forcé de réintroduire des restrictions dans la capitale, mais qui restent limitées afin de préserver l'économie. Il a ainsi annulé vendredi les évènements de divertissements de plus de 1.000 personnes, entraînant la fermeture de la fan-zone de l'Euro de foot au complexe olympique de Loujniki. Il a prolongé jusqu'au 29 juin la fermeture, décrétée le week-end dernier, des lieux de restauration dans les centres commerciaux, d'installations de parcs publics comme les aires de jeux, et la fermeture à 23H00 des restaurants et bars. La municipalité a aussi décrété mercredi la vaccination obligatoire des employés du secteur des services.

Le regain de cas est favorisé par une campagne de vaccination laborieuse (13% de la population est vaccinée), les Russes se méfiant des vaccins développés dans leur pays. Il est dû aussi à l'absence de restrictions depuis des mois, alors que l'épidémie avait reflué.

Stades remplis

Dans ce contexte, la chancelière allemande Angela Merkel et le président français Emmanuel Macron ont appelé vendredi à la prudence lors des matchs de l'Euro face au très contagieux variant Delta.

"Quand je vois des stades remplis dans d'autres pays d'Europe, je suis un petit peu sceptique", a dit la chancelière avant un dîner avec M. Macron, dans une référence évidente à la Hongrie, seul pays organisateur de la compétition qui n'impose aucune jauge dans son stade pour cet Euro.

Confrontée à un rebond des contaminations dû au variant Delta, la Grande-Bretagne, elle, prévoit pour l'instant une jauge à 50% pour les demi-finales et la finale, prévues les 6, 7 et 11 juillet au stade londonien de Wembley.

Selon le quotidien britannique The Times, le Premier ministre Boris Johnson étudie la possibilité d'exempter de quarantaine environ 2.500 personnes (membres de l'UEFA ou de la FIFA, sponsors, diffuseurs) pour les demi-finales et la finale. Selon des médias, certains ministres britanniques redoutent que l'UEFA ne déplace ces trois matches à Budapest si aucune exemption n'est proposée. La Hongrie n'impose aucune condition à l'entrée sur son territoire des voyageurs de l'espace Schengen.

"Nous ferons tout ce que nous devons pour protéger le pays du Covid", a affirmé vendredi le Premier ministre Boris Johnson, assurant que c'était "bien évidemment notre priorité". Prudence aussi au Japon où les six fan-zones initialement prévues pour suivre sur des écrans géants les compétitions à Tokyo lors des Jeux olympiques, ont été annulées. "Nous avons décidé d'annuler ces évènements qui rassemblent du monde", a déclaré la gouverneure de Tokyo.

La bataille n'est en effet pas encore gagnée: la ville de Mexico, qui avait enfin réussi il y a deux semaines à repasser en vert pour le niveau d'alerte face au Covid-19, est repassé en alerte jaune à "haut risque" après une augmentation du nombre de cas. Et au Cambodge, le Premier ministre Hun Sen, cas contact, a annulé ses entretiens prévus avec le ministre britannique des Affaires étrangères Dominic Raab.


Moscou a enregistré samedi un nouveau record de contaminations au Covid-19 pour le deuxième jour consécutif, une flambée attribuée au variant Delta qui pourrait gêner le retour à la vie normale en cours dans nombre de pays.En Chine, qui n'a pourtant rapporté vendredi que 30 cas de contamination, la vigilance reste maximale: l'aéroport de Shenzhen a annulé samedi des centaines de vols...