Poème d’ici

De Tamirace Fakhoury


De Tamirace Fakhoury

Titulaire d'un doctorat en sciences politiques de l'Université de Fribourg, Tamirace Fakhoury est professeur associé en sciences politiques et relations internationales, et directrice de l'Institute for Social Justice and Conflict Resolution (ISJCR) à la LAU. Poétesse surdouée, elle a publié à l'âge de neuf ans un premier recueil en arabe intitulé Le Pays de l'Empereur et de l'enfant perdu (1984), puis quatre livres en français : Aubades (1996), Contre-marées (2000), Poème absent (2004) et Hémisphères (2008). Les poèmes ci-dessous sont tirés d'un recueil à paraître.

Mon pays

Mon pays ressemble à un jardin japonais dans le noir

A une mélancolie nucléaire

Après l’effondrement des murs

À une maison dans l’arrondissement des revenants

Mon pays ressemble aux entrailles du Monde Nouveau

À la plage des siècles vécus en arrière

Au futur du présent invivable

L’attente

J’attends une tempête

Après la longue fête

Une pluie de raison

Et un enfer de sentiments

Je ne ferai plus aucun reproche

Je serai passive

Comme un été humide dans la ville

Je serai la coïncidence du matin

Avec les découvertes aléatoires

Le parcours (1)

Si le fleuve serpente pour retrouver la nudité de la terre

C’est qu’il y a des faims inassouvies

Figées dans leur parcours

Le parcours (2)

Les peupliers ont hâte de répandre les nouvelles

L’hiver se meurt de moi

Et ma chaleur manque aux sentiers

Les sentiers trop courts pour être considérés


Titulaire d'un doctorat en sciences politiques de l'Université de Fribourg, Tamirace Fakhoury est professeur associé en sciences politiques et relations internationales, et directrice de l'Institute for Social Justice and Conflict Resolution (ISJCR) à la LAU. Poétesse surdouée, elle a publié à l'âge de neuf ans un premier recueil en arabe intitulé Le Pays de l'Empereur et de l'enfant...

commentaires (0)

Commentaires (0)