Rechercher
Rechercher

Décès de VGE

Aoun adresse ses condoléances à Macron

Aoun adresse ses condoléances à Macron

Le chef d'Etat libanais, Michel Aoun. Photo d'archives AFP

Le président  libanais, Michel Aoun, a adressé vendredi ses condoléances à son homologue français Emmanuel Macron, pour le décès de l'ancien chef d'Etat Valéry Giscard d'Estaing, rappelant qu'il avait exprimé son "attachement" à l'unité du Liban lorsque la guerre civile avait éclaté.

Dans son message de condoléances en son nom et "au nom du peuple libanais", Michel Aoun a rappelé "l'attachement du défunt président à l'unité et à la souveraineté du Liban sur l'intégralité de son territoire, au début de la guerre du Liban, qui a coïncidé avec son mandat présidentiel", a rapporté la Présidence de la République sur Twitter.

Le Premier ministre sortant, Hassane Diab, a également fait part au nom du gouvernement libanais de "sa sympathie et sa solidarité avec le peuple français" et a exprimé ses condoléances pour le décès du président Giscard d'Estaing, le décrivant "comme un homme d'Etat réformateur".

"La France, comme le Liban, perd aujourd'hui une personnalité politique qui a sincèrement œuvré pour le renforcement des relations entre les deux pays et peuples, lors d'heures sombres", a estimé pour sa part le président du Parlement, Nabih Berry, dans un message de condoléances. 

L'ancien chef d'Etat Valéry Giscard d'Estaing, qui dirigea la France de 1974 à 1981, s'est éteint mercredi à l'âge de 94 ans des suites du coronavirus.



Le président  libanais, Michel Aoun, a adressé vendredi ses condoléances à son homologue français Emmanuel Macron, pour le décès de l'ancien chef d'Etat Valéry Giscard d'Estaing, rappelant qu'il avait exprimé son "attachement" à l'unité du Liban lorsque la guerre civile avait éclaté.Dans son message de condoléances en son nom et "au nom du peuple libanais", Michel Aoun a...