Rechercher
Rechercher

Indépendance du Liban

Des activistes accrochent des couronnes mortuaires devant plusieurs bâtiments publics


Des activistes accrochent des couronnes mortuaires devant plusieurs bâtiments publics

Une couronne mortuaire accrochée devant le Parlement libanais, dans le centre-ville de Beyrouth, le 22 novembre 2020. Photo Marc Fayad

Un groupe d'activistes a symboliquement accroché dimanche, à l'occasion du 77e anniversaire de l'Indépendance du Liban, des couronnes mortuaires à l'entrée de nombreux bâtiments publics afin de dénoncer la corruption de ces différentes institutions et de leurs responsables. 

De telles couronnes, en référence aux gerbes de fleurs déposées sur les tombes des "pères de l'Indépendance" par des responsables politiques, ont été placées devant le Parlement, le Sérail, la Banque du Liban, les ministères de l'Economie, des Finances, de la Santé et des Affaires étrangères, le siège d'Electricité du Liban, celui de l'Association des banques et le port. 

Dans un spot télévisé, diffusé par la chaîne de télévision locale LBCI, ces contestataires affirment que "l'Indépendance réelle ne peut être accomplie qu'en rendant les institutions de l'Etat aux mains du peuple", précisant que par leur initiative "ils enterrent la classe dirigeante corrompue". 

Le 17 octobre dernier, un grand mouvement de contestation a été lancé afin de dénoncer la corruption de tous les dirigeants du pays. Si ce soulèvement populaire s'est essoufflé, des actions ponctuelles sont encore menées par les groupes qui se sont formés dans la foulée des manifestations.

Le Liban avait déclaré son indépendance vis-à-vis de la France le 22 novembre 1943. Cette commémoration se déroule cette année sans aucune célébration, le pays étant confiné jusqu'au 30 novembre afin de lutter contre la pandémie de coronavirus. 


Un groupe d'activistes a symboliquement accroché dimanche, à l'occasion du 77e anniversaire de l'Indépendance du Liban, des couronnes mortuaires à l'entrée de nombreux bâtiments publics afin de dénoncer la corruption de ces différentes institutions et de leurs responsables. 

De telles couronnes, en référence aux gerbes de fleurs déposées sur les tombes des "pères de...