Rechercher
Rechercher

Liban

Deux incendies font toujours rage au Mont-Liban

Deux incendies font toujours rage au Mont-Liban

Un incendie ravageant des espaces vers entre les villages de Qobaa et Chbaniyé, dans le Haut Metn, le 27 octobre 2020. Photo ANI

Deux incendies de grande ampleur se poursuivent, dans le Haut Metn et près de Jounieh, sous l'effet conjugué des températures élevées et de vents forts. La Défense civile se trouve sur place et les localités touchées ont demandé l'aide des hélicoptères de l'armée.

En raison de la propagation rapide de l'incendie qui ravage des espaces verts entre les villages de Qobaa et Chbaniyé, le secrétaire du Rassemblement démocratique, le député Hadi Aboul-Hassan, a appelé le chef d'état-major de l'armée et les personnes concernées. Un hélicoptère spécialisé dans l'extinction des incendies a été dépêché sur le terrain et a commencé, avec les équipes de défense civile, à éteindre l'incendie qui a déjà ravagé de vastes forêts de pins et des vergers.

Un autre incendie de grande ampleur fait toujours rage dans la forêt entre Ain el-Delbe et Mayrouba. Le député Chawki el-Dakkach, affilié aux Forces libanaises, a appelé l'armée à envoyer des hélicoptères pour éteindre le feu, dans cette "zone accidentée", difficile d'accès pour la Défense civile, alors même qu'il faut restreindre le feu qui ravage les régions boisées, "poumon de la région".

Samedi, de nombreux incendies s'étaient déjà déclarés, en raison notamment des températures élevées pour la saison, des vents et de la sécheresse. Début octobre, de nombreux incendies avaient déjà ravagé de larges espaces verts à travers le pays, ainsi qu'en Syrie.


Deux incendies de grande ampleur se poursuivent, dans le Haut Metn et près de Jounieh, sous l'effet conjugué des températures élevées et de vents forts. La Défense civile se trouve sur place et les localités touchées ont demandé l'aide des hélicoptères de l'armée.

En raison de la propagation rapide de l'incendie qui ravage des espaces verts entre les villages de Qobaa et...