Rechercher
Rechercher

Explosions de Beyrouth

Funérailles du pompier Ralph Mallahi

Funérailles du pompier Ralph Mallahi

Des portraits de pompiers tués dans les explosions de Beyrouth, accrochés le 12 août dans la caserne de la Quarantaine, lors des funérailles du soldat du feu Joe Noun. Photo AFP / ANWAR AMRO

D'émouvantes funérailles du jeune pompier Ralph Mallahi, tué avec plusieurs autres camarades le 4 août dans les explosions du port de Beyrouth, ont eu lieu samedi matin dans la caserne de la Quarantaine, située non loin du lieu du drame.

Sur les images retransmises à la télévision, le cercueil blanc de la victime était porté par les camarades du pompier, au milieu de tirs de feux d'artifice et de sirènes hurlantes. Le cercueil a ensuite été acheminé vers le quartier de Aïn el-Remmané, où il a été accueilli sous les applaudissements des habitants.

La veille, les corps déchiquetés de deux des pompiers qui étaient encore portés disparus sur le site des explosions meurtrières ont été retrouvés. Ces macabres découvertes portent à 177 le nombre de victimes de la double explosion, selon les sources du ministère de la Santé. Plus de 6.500 personnes ont en outre été blessées et près de 300.000 autres laissées sans abri. Les pompiers avaient été envoyés dans le port où un incendie s'était déclenché dans un entrepôt, dont les autorités disent qu'il contenait des feux d'artifice, quelques minutes avant l'explosion de 2.750 tonnes de nitrate d'ammonium stockées sans mesures de précaution avec les feux d'artifices, apparemment, depuis 2014.


D'émouvantes funérailles du jeune pompier Ralph Mallahi, tué avec plusieurs autres camarades le 4 août dans les explosions du port de Beyrouth, ont eu lieu samedi matin dans la caserne de la Quarantaine, située non loin du lieu du drame.

Sur les images retransmises à la télévision, le cercueil blanc de la victime était porté par les camarades du pompier, au milieu de tirs de...