Rechercher
Rechercher

Etats-Unis

Un chef du gang MS-13 inculpé pour terrorisme, une première


Un chef du gang MS-13 inculpé pour terrorisme, une première

Photo d'illustration AFP

La justice américaine a annoncé mercredi l'inculpation d'un chef du gang MS-13 en utilisant pour la première fois des charges de terrorisme pour combattre l'organisation criminelle d'origine hispanique redoutée pour sa violence. Le Salvadorien Armando Eliu Melgar Diaz est notamment accusé d'avoir fourni un soutien matériel à des terroristes, fomenté des actes terroristes aux Etats-Unis et financé le narco-trafic.

Selon l'acte d'accusation déposé au tribunal d'Alexandria, en Virginie, il a dirigé depuis le Salvador les activités des MS-13 sur la côte est des Etats-Unis en ayant ordonné ou approuvé de nombreux meurtres, supervisé des trafics de drogue et collecté l'argent d'une vingtaine de groupes de la région.

Armando Eliu Melgar Diaz a vécu illégalement aux Etats-Unis de 2003 à 2016 avant d'être renvoyé au Salvador. Il est alors devenu le principal coordinateur des activités du groupe sur la côte est américaine. Il est actuellement en détention au Salvador, accusé de trafic de drogue et de meurtres. Le ministère n'a pas précisé pourquoi il avait décidé d'utiliser ces charges de terrorisme, tout en notant que le gouvernement du Salvador avait désigné les MS-13 comme un groupe terroriste.

Créée dans le milieu des années 1980 pour protéger la minorité hispanique des gangs de Los Angeles, la Mara Salvatrucha a essaimé dans dix Etats du pays. Ses membres expulsés vers le Salvador y ont relancé l'organisation, ainsi qu'au Honduras et au Guatemala, où elle sème la terreur.

Le président Donald Trump, farouche opposant à l'immigration illégale, affirme régulièrement que des membres des MS-13 infiltrent les caravanes de migrants d'Amérique centrale qui tentent de traverser la frontière du pays pour demander l'asile. "Les MS-13 sont une organisation transnationale violente dont les activités n'ont pas de frontières", a déclaré John Durham, responsable de l'unité spéciale du ministère chargée d'enquêter sur le gang. "La seule façon de battre les MS-13 est de les traiter comme une organisation, en se concentrant sur la structure de commandement et en déployant toute la puissance du gouvernement contre un ennemi commun", a-t-il ajouté.

Le ministère a également annoncé l'inculpation pour meurtre, trafic de drogue et enlèvement de 21 membres présumés des MS-13 arrêtés à New York et dans le Nevada lors d'opérations distinctes. Il a aussi indiqué qu'il demanderait la peine de mort dans le procès d'un chef du gang, Alexi Saenz, inculpé en 2017 pour sept meurtres à New York. La dernière exécution capitale pour un crime jugé au niveau fédéral dans l'Etat de New York remonte à 1954.

Le gouvernement Trump a procédé mardi matin à la première exécution capitale d'un condamné au niveau fédéral depuis 17 ans.


La justice américaine a annoncé mercredi l'inculpation d'un chef du gang MS-13 en utilisant pour la première fois des charges de terrorisme pour combattre l'organisation criminelle d'origine hispanique redoutée pour sa violence. Le Salvadorien Armando Eliu Melgar Diaz est notamment accusé d'avoir fourni un soutien...