Rechercher
Rechercher

Liban

La route reliant Tripoli au Akkar fermée par des manifestants


La route reliant Tripoli au Akkar fermée par des manifestants

Un embouteillage provoqué par un sit-in de manifestants à Tripoli, le 20 juin 2020. Photo Ani

La route reliant Tripoli au Akkar, au Liban-Nord, a été fermée samedi soir par des manifestants, qui ont notamment exprimé leur colère contre la cherté de la vie et le rationnement du courant électrique, rapporte l'Agence nationale d'Information (Ani, officielle). 

Les protestataires, qui ont également scandé des slogans dénonçant la chute du taux de change de la livre libanaise face au dollar américain, ont bloqué les deux voies de circulation au niveau du quartier de Bab el-Tebbané au moyen de pneus et d'autres obstacles. Ces barrages ont causé d'importants embouteillages dans la grande ville du Nord. 

Depuis le début du mouvement de contestation, le 17 octobre, la ville de Tripoli s'est caractérisée par une forte mobilisation de sa population, très défavorisée dans de nombreux quartiers.


La route reliant Tripoli au Akkar, au Liban-Nord, a été fermée samedi soir par des manifestants, qui ont notamment exprimé leur colère contre la cherté de la vie et le rationnement du courant électrique, rapporte l'Agence nationale d'Information (Ani, officielle). 

Les protestataires, qui ont également scandé des slogans dénonçant la chute du taux de change de la livre...