Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Syrie

Sanctions américaines: le régime syrien condamne "une forme de terrorisme"

Sanctions américaines: le régime syrien condamne

Le président syrien Bachar el-Assad. Photo d'archives AFP.

Le régime syrien de Bachar el-Assad a dénoncé mercredi comme une "nouvelle forme de terrorisme" les nouvelles sanctions imposées à son encontre par les Etats-Unis.

Ces sanctions, entrées en vigueur le même jour dans le cadre de la "loi César", visent le régime et ses soutiens, dont des entités étrangères, dans l'espoir de le priver de ressources. Elles pénalisent aux Etats-Unis les entreprises travaillant avec le régime et prévoient un gel de l'aide à la reconstruction. Elles visent entre autres Bachar el-Assad lui-même -déjà sur liste noire américaine depuis le début de la guerre en Syrie en 2011- et, pour la première fois, sa femme Asma.

"Cette première série de sanctions américaines contre la Syrie dans le cadre de la soi-disant 'loi César' témoigne des violations des lois internationales par les Etats-Unis", a indiqué le ministère des Affaires étrangères syrien dans un communiqué publié par l'agence officielle Sana.

Le ministère a accusé l'administration américaine de se comporter comme les "gangs et les voleurs". Il a aussi accusé les Etats-Unis d'"hypocrisie" quand ils justifient ces sanctions au nom des droits humains: Pour lui, Washington, en soutenant les opposants au régime, appuie le "terrorisme", terme utilisé par le régime pour qualifier rebelles et opposition. "Le durcissement des sanctions contre le peuple syrien est une nouvelle forme de ce terrorisme", selon le ministère.

Plus tôt en juin, le régime avait condamné ces sanctions avant leur entrée en vigueur, affirmant qu'elles aggraveraient les difficultés économiques de la population. "(...) Nous ne nous arrêterons pas tant qu'Assad et son régime n'auront pas mis fin à leur guerre inutile et brutale contre le peuple syrien et que le gouvernement n'aura pas accepté une solution politique" sous l'égide de l'ONU, a prévenu le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo.

Le conflit en Syrie a fait plus de 380.000 morts et poussé à la fuite des millions de personnes.


Le régime syrien de Bachar el-Assad a dénoncé mercredi comme une "nouvelle forme de terrorisme" les nouvelles sanctions imposées à son encontre par les Etats-Unis.Ces sanctions, entrées en vigueur le même jour dans le cadre de la "loi César", visent le régime et ses soutiens, dont des entités étrangères, dans l'espoir de le priver de ressources. Elles pénalisent aux Etats-Unis les...