Libye

Les forces pro-GNA reprennent plusieurs positions au sud de Tripoli

Des membres des forces loyales au Gouvernement d'union nationale (GNA), reconnu par l'ONU, défilant dans les rues de Tripoli avec un système de défense antiaérien confisqué aux forces du maréchal Khalifa Haftar, le 20 mai 2020. Photo AFP / Mahmud TURKIA

Les forces loyales au Gouvernement d'union nationale (GNA), reconnu par l'ONU, ont annoncé samedi avoir repris au maréchal Khalifa Haftar trois importants camps militaires au sud de la capitale Tripoli.

"Nos forces ont repris le contrôle des camps de Yarmouk, Hamza et Al-Sawarikh et continuent à pourchasser le reste des milices de Haftar en fuite", a déclaré dans un communiqué le porte-parole des forces pro-GNA, Mohamad Gnounou. Ces trois camps sont les plus importants dans la banlieue sud de Tripoli. Ils ont été au cœur de violents combats et ont changé de mains à plusieurs reprises avant que les forces soutenant le maréchal Haftar - homme fort de l'Est libyen - ne s'y installent en octobre 2019.

Mardi, le porte-parole des troupes pro-Haftar, Ahmad al-Mismari, avait annoncé que celles-ci se retiraient sur 2 à 3 kilomètres de certaines positions au sud de Tripoli dans le cadre d'un "redéploiement". 

En avril 2019, le maréchal Haftar a lancé une offensive pour s'emparer de Tripoli, où siège le GNA, en pleine lutte de pouvoir dans ce pays pétrolier plongé dans le chaos depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011. Au fil des mois, les ingérences étrangères ont exacerbé le conflit, avec les Emirats arabes unis et la Russie soutenant le camp Haftar, et la Turquie celui du gouvernement.

Forts d'un soutien turc de plus en plus important, les forces pro-GNA ont enchaîné ces dernières semaines les succès militaires, grâce notamment à leur supériorité aérienne. Les drones turcs et une défense aérienne fournie par Ankara ont fourni aux forces du GNA un important avantage face à leurs rivales.


Les forces loyales au Gouvernement d'union nationale (GNA), reconnu par l'ONU, ont annoncé samedi avoir repris au maréchal Khalifa Haftar trois importants camps militaires au sud de la capitale Tripoli.

"Nos forces ont repris le contrôle des camps de Yarmouk, Hamza et Al-Sawarikh et continuent à pourchasser le reste des milices de Haftar en fuite", a déclaré dans un communiqué...