Rechercher
Rechercher

Liban

Fuel défectueux et pétrole : Baabda répond de manière cinglante à Frangié

L'entrée du palais présidentiel de Baabda. Photo d'archies OLJ

La présidence de la République libanaise a publié lundi une réponse cinglante aux propos du leader des Marada, Sleimane Frangié, qui s'en est pris plus tôt dans la journée au chef de l'Etat et au leader du Courant patriotique libre (CPL), Gebran Bassil, l'accusant de "couvrir des personnes recherchées par la justice" dans le dossier du fuel défectueux.

"Plutôt que de se tenir aux côtés de ses hommes, qu'ils aient touché des pots-de-vin ou qu'ils soient accusés de cela, et de s'enorgueillir de protéger des personnes recherchées par la justice, il aurait dû lever sa couverture et les laisser comparaître devant la justice, la seule habilitée à les innocenter ou à les condamner", peut-on lire dans un communiqué publié par Baabda en toute fin d'après-midi.

Lors d'une conférence de presse organisée plus tôt dans la journée, M. Frangié a déclaré que le directeur général des installations pétrolières, Sarkis Hleiss, mis en cause dans le dossier du carburant défectueux, était "innocent et victime d'injustice". Quelques heures plus tard, le premier juge d'instruction du Mont-Liban, Nicolas Mansour, a émis un mandat d'arrêt contre M. Hleiss.

"Les propos éruptifs tenus par M. Frangié sont globalement loin de la vérité, contiennent des falsifications de la réalité et ne méritent pas de réponse", poursuit le texte de la présidence, estimant que les déclarations du leader des Marada concernant l'exploitation des ressources hydrocarbures "portent atteinte au crédit du Liban, à ses intérêts, son économie, son rôle et à sa présence dans son voisinage et dans le monde".

"Le Liban n'est pas un pays pétrolier. Il n'y a aucune trace de gaz, ils vous ont menti", avait lancé M. Frangié en évoquant ce sujet.



La présidence de la République libanaise a publié lundi une réponse cinglante aux propos du leader des Marada, Sleimane Frangié, qui s'en est pris plus tôt dans la journée au chef de l'Etat et au leader du Courant patriotique libre (CPL),...