Dernières Infos

Coronavirus : les Emirats doublent leur plan de soutien à l'économie

Un homme portant un masque dans un pressing à Dubaï. AFP / KARIM SAHIB

Les Emirats arabes unis ont annoncé dimanche le doublement de leur plan de soutien à l'économie, passant à plus de 64 milliards d'euros, pour atténuer l'impact du nouveau coronavirus.

Le riche du pays pétrolier du Golfe, qui a officiellement déclaré plus de 1.500 cas et 10 décès dus à la maladie de Covid-19, a pris des mesures de précaution pour contrer sa propagation allant de la fermeture des espaces publics non essentiels à un strict couvre-feu nocturne.

"La valeur globale de toutes les mesures de capital et de liquidité adoptées par la CBUAE (Banque centrale des Emirats arabes unis) depuis le 14 mars 2020 a atteint 256 milliards de dirhams (64,53 milliards d'euros)", a annoncé l'institution financière dans un communiqué.

Les Emirats avaient annoncé le mois dernier une série de mesures de relance d'une valeur totale d'environ 130 milliards de dirhams (plus de 32 milliards d'euros) qui comprenaient une aide au système bancaire, des facilités de prêts et l'injection de fonds dans les Bourses.

Les nouvelles mesures annoncées dimanche portent sur l'assouplissement des exigences financières et de liquidité des banques afin de libérer des liquidités pour les prêts.

Dans le cadre de ces nouvelles mesures, la banque centrale a réduit de moitié, de 14 à 7%, les réserves que les banques sont tenues de conserver pour les dépôts à vue, qui peuvent être retirés par les clients à tout moment.

Cette mesure permettra d'injecter des liquidités d'environ 61 milliards de dirhams (environ 15,37 milliards d'euros), qui pourront être utilisées pour de nouveaux prêts bancaires, selon la CBUAE.

Les nouvelles mesures permettent également aux banques de différer le paiement des prêts aux entreprises et aux clients jusqu'à la fin de 2020.

Dubaï, l'un des sept émirats qui composent le pays, a annoncé samedi le renforcement des mesures de restriction pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus, avec un contrôle plus strict du confinement.

Depuis le début de cette crise sanitaire, la Bourse de Dubaï a été la plus affectée des marchés financiers du Golfe, perdant 36% au premier trimestre 2020, dont la majeure partie durant le mois de mars. La Bourse d'Abou Dhabi, capitale des Emirats, a chuté de 26,4%.


Les Emirats arabes unis ont annoncé dimanche le doublement de leur plan de soutien à l'économie, passant à plus de 64 milliards d'euros, pour atténuer l'impact du nouveau coronavirus.

Le riche du pays pétrolier du Golfe, qui a officiellement déclaré plus de 1.500 cas et 10 décès dus à la maladie de Covid-19, a pris des mesures de précaution pour contrer sa propagation ...