Liban

Hitti : Environ 20.000 Libanais souhaitent rentrer

Le chef de la diplomatie libanaise, Nassif Hitti. Photo Ani

Le chef de la diplomatie libanaise, Nassif Hitti, a affirmé mardi, qu'environ 20 000 ressortissants bloqués à l'étranger en raison de la fermeture de l'aéroport de Beyrouth dans le cadre des mesures de lutte contre la propagation du coronavirus, souhaitent rentrer au Liban. Le gouvernement devrait annoncer un plan de rapatriement à l'issue d'un Conseil des ministres prévu dans l'après-midi.

"Selon des premiers chiffres, environ 20 000 personnes souhaitent rentrer au Liban. Nous œuvrons à assurer le rapatriement de tous ceux qui se sont inscrits (auprès des ambassades) dès la mise en place du plan", a déclaré M. Hitti lors d'une intervention télévisée. "Il est dans l'intérêt des Libanais souhaitant revenir que nous leur fournissions les conditions d'un retour sûr. C'est ce que nous nous efforçons de faire. Nous n'abandonnerons aucune personne souhaitant revenir dans son pays', a-t-il ajouté.

Les parrains politiques du gouvernement, à savoir le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, le président du Parlement et leader du mouvement Amal, Nabih Berry, et le chef du Courant patriotique libre, Gebran Bassil, ont appelé le cabinet à assurer le retour de ces expatriés.



Le chef de la diplomatie libanaise, Nassif Hitti, a affirmé mardi, qu'environ 20 000 ressortissants bloqués à l'étranger en raison de la fermeture de l'aéroport de Beyrouth dans le cadre des mesures de lutte contre la propagation du coronavirus, souhaitent rentrer au Liban. Le gouvernement devrait annoncer un plan de rapatriement à l'issue d'un Conseil des ministres prévu dans...