Liban

Crise : Diab nomme une commission chargée de préparer un "plan de relance"


Le Premier ministre libanais, Hassane Diab, au palais présidentiel de Baabda, le 22 janvier 2020. Photo d'archives Dalati et Nohra

Le Premier ministre libanais, Hassane Diab, a publié mercredi un décret encadrant la formation d'une commission "de gestion de crise" chargée de préparer un "plan de relance" de l'économie libanaise, qui fait face à sa pire crise depuis la fin de la guerre civile en 1990. 

La commission sera composée de M. Diab, de la vice-présidente du Conseil, Zeina Acar Adra, des ministres des Finances, Ghazi Wazni, de l'Economie, Raoul Nehmé, de la Justice, Marie-Claude Najm, de l'Industrie, Imad Hoballah, et de l'Agriculture, Abbas Mortada, de même que du directeur général de la présidence de la République, Antoine Choucair, et secrétaire général du Conseil des ministres, Mohammad Makkié. 

Plusieurs sous-commissions ont également été formées, composées de responsables des différents ministères et administrations publiques. Ces sous-groupes se pencheront respectivement sur les questions monétaires et bancaires, les affaires financières, les questions macroéconomiques et les investissements et la croissance du pays.

L'Etat doit normalement rembourser le 9 mars 1,2 milliard de dollars d'eurobonds - des obligations émises en dollars - arrivant à échéance. Les avis divergent toutefois sur le bien-fondé du paiement ou non de cette tranche. Le Liban s'était engagé en 2018 à réduire son déficit public et à entreprendre des réformes structurelles, en contrepartie de promesses d'aides et de dons de la communauté internationale à hauteur de 11,6 milliards de dollars. Le pays croule sous une dette avoisinant les 92 milliards de dollars, soit plus de 150% du PIB. Par ailleurs, le Liban fait face à une importante crise de liquidités qui a obligé les banques à mettre en place de sévères restrictions concernant les retraits et transferts et ont fait exploser le taux de change de la livre libanaise chez les changeurs. 



Le Premier ministre libanais, Hassane Diab, a publié mercredi un décret encadrant la formation d'une commission "de gestion de crise" chargée de préparer un "plan de relance" de l'économie libanaise, qui fait face à sa pire crise depuis la fin de la guerre civile en 1990. 

La commission sera composée de M. Diab, de la vice-présidente du Conseil, Zeina Acar Adra, des...