Rechercher
Rechercher

Dernières Infos

Egypte : six arrestations à l'approche de l'anniversaire de la révolte

Photo d'archives AFP

Six personnes accusées d'avoir planifié des opérations visant à semer le "chaos" lors de l'anniversaire du soulèvement populaire de 2011 ont été arrêtées, a annoncé mercredi le ministère égyptien de l'Intérieur.

L'Egypte marquera samedi le neuvième anniversaire de la révolte qui a chassé le président Hosni Moubarak du pouvoir. Mais les autorités n'ont prévu aucun événement d'envergure à cette occasion.

Dans un communiqué, le ministère a accusé la direction des Frères musulmans, "en fuite en Turquie", de préparer une opération "visant à saper la sécurité et la stabilité" du pays, ainsi qu'à "semer le chaos" le 25 janvier, date du début de la contestation populaire de 2011.

Selon le ministère de l'Intérieur, la confrérie a lancé des "appels à manifester" samedi sur les réseaux sociaux. Il ajoute que le groupuscule jihadiste Hasm, considéré par les autorités comme le bras armé des Frères musulmans, a été chargé de "fomenter une série d'attentats terroristes ciblant des personnalités, des installations clés et des lieux de cultes".

Principal mouvement d'opposition durant des décennies, la confrérie est classée "organisation terroriste" par Le Caire depuis la destitution en 2013 de Mohamed Morsi, président issu de ses rangs, par Abdel Fattah al-Sissi, devenu président l'année suivante.

Selon le communiqué, "un certain nombre" de personnes ont été arrêtées dont des combattants de Hasm.

Un responsable du ministère, qui a requis l'anonymat, a précisé à l'AFP que "six individus" avaient été arrêtés et déférés au "Haut ministère public chargé de la sécurité de l'Etat".

Ces arrestations interviennent quelques jours après le renouvellement de l'état d'urgence, mesure d'exception sans cesse renouvelée depuis deux attentats contre des églises coptes dans le nord du pays en avril 2017.

Les manifestations sont par ailleurs interdites en Egypte depuis une loi adoptée en 2013.

Depuis son arrivée au pouvoir, le président Sissi mène une répression sans merci contre tout type d'opposition, islamiste ou libérale. Des milliers de personnes ont été emprisonnées.


Six personnes accusées d'avoir planifié des opérations visant à semer le "chaos" lors de l'anniversaire du soulèvement populaire de 2011 ont été arrêtées, a annoncé mercredi le ministère égyptien de l'Intérieur.

L'Egypte marquera samedi le neuvième anniversaire de la révolte qui a chassé le président Hosni Moubarak du pouvoir. Mais les autorités n'ont prévu...