Rechercher
Rechercher

Dernières Infos

Emirates et flydubai annulent les vols Dubaï-Bagdad, après les frappes iraniennes

Photo d'archives AFP/GIUSEPPE CACACE

Les compagnies aériennes de Dubaï, Emirates et flydubai, ont annoncé mercredi avoir annulé leurs vols à destination de Bagdad, après des frappes iraniennes sur des bases abritant des soldats américains en Irak qui font craindre une escalade régionale.

Plusieurs missiles ont été tirés par l'Iran contre les bases d'Aïn al-Assad et d'Erbil, a indiqué le Pentagone. Ces frappes nocturnes ont été présentées par Téhéran comme une riposte à l'élimination du général iranien Kassem Soleimani vendredi par une frappe américaine à Bagdad.

"Les vols Emirates EK 943 de Dubaï à Bagdad et le vol EK 944 de Bagdad à Dubaï le 8 janvier ont été annulés pour des raisons opérationnelles", a déclaré un porte-parole d'Emirates dans un communiqué.

"Nous suivons attentivement l'évolution de la situation et sommes en contact étroit avec les autorités gouvernementales compétentes", a-t-il ajouté, précisant que d'autres changements pourraient être décidés "si nécessaire". "La sécurité de nos passagers, de notre équipage et de nos avions est notre priorité numéro un et ne sera pas compromise", a-t-il affirmé.

La compagnie à bas coût flydubai a également "annulé son vol pour Bagdad" et a maintenu ses "vols pour Bassora et Najaf", dans le sud de l'Irak, selon un communiqué de la compagnie qui n'a pas donné plus de détails. D'autres compagnies de la région avaient déjà suspendu leurs vols vers l'Irak. La compagnie Gulf Air de Bahreïn a suspendu le 3 janvier, jour de l'assassinat du général Soleimani, jusqu'à nouvel ordre, ses vols à destination et en provenance de Bagdad et de la ville sainte chiite de Najaf (sud de l'Irak).

Kuwait Airways a annoncé lundi que ses vols à destination de Najaf, la seule route qu'elle exploite vers l'Irak, avaient été suspendus pour des "raisons de sécurité" depuis quatre semaines, à la suite du déclenchement de violentes protestations dans ce pays. Il n'y a pour l'instant pas d'informations des autres compagnies aériennes du Golfe sur leurs vols vers l'Irak, mais certaines d'entre elles continuent d'accepter des réservations vers diverses villes irakiennes.

D'autres compagnies aériennes arabes du Moyen-Orient avaient annoncé ces derniers jours la suspension de leurs vols vers l'Irak. La compagnie jordanienne Royal Jordanian avait suspendu ses vols vers Bagdad, avant de les rétablir. Mardi, EgyptAir a suspendu ses vols pour trois jours à destination de Bagdad.


Les compagnies aériennes de Dubaï, Emirates et flydubai, ont annoncé mercredi avoir annulé leurs vols à destination de Bagdad, après des frappes iraniennes sur des bases abritant des soldats américains en Irak qui font craindre une escalade régionale.Plusieurs missiles ont été tirés par l'Iran contre les bases d'Aïn al-Assad et d'Erbil, a indiqué le Pentagone. Ces frappes nocturnes...