Liban

Anouar el-Khalil à L'OLJ : Berry est conscient des doléances de la rue

Le député libanais Anouar el-Khalil, membre du bloc parlementaire affilié au Mouvement Amal. Photo ANI

Le député libanais Anouar el-Khalil, membre du groupe parlementaire du mouvement Amal dirigé par le président de la Chambre, Nabih Berry, a affirmé mardi que ce dernier était "conscient des doléances de la rue", au moment où des centaines de Libanais mobilisés dans la rue ont poussé le Parlement à reporter sine die un séance controversée du Parlement.

"Le président Berry est conscient des doléances du peuple, et la tenue de la séance législative avait pour but d'y répondre", a affirmé le député de Hasbaya à notre journaliste sur place Yara Abi-Akl.

Sous la pression d'une rue décidée à ne rien lâcher, la séance législative prévue aujourd'hui à 11h place de l’Étoile a été reportée sine die, faute de quorum. Les députés étaient censés élire les membres des commissions parlementaires puis examiner plusieurs lois censées lutter contre la corruption ainsi qu'une loi d'amnistie générale controversée.

"La loi sur l'amnistie générale est incomplète et requiert davantage d'étude, a fait savoir le président Berry, et si la séance avait eu lieu, le texte aurait pu être envoyé en commission pour un examen approfondi", a ajouté le député.


Le député libanais Anouar el-Khalil, membre du groupe parlementaire du mouvement Amal dirigé par le président de la Chambre, Nabih Berry, a affirmé mardi que ce dernier était "conscient des doléances de la rue", au moment où des centaines de Libanais mobilisés dans la rue ont poussé le Parlement à reporter sine die un séance controversée du Parlement.

"Le président Berry...