X

Dernières Infos

Tirs à Tripoli : l'armée arrête deux gardes du corps de Misbah el-Ahdab

Liban



OLJ
18/10/2019

L'armée libanaise a arrêté vendredi en fin de journée deux hommes, gardes du corps de l'ancien député Misbah el-Ahdab, qui avaient tiré en direction de manifestants sur la place al-Nour de Tripoli (Liban-Nord), faisant trois blessés. 

"Suite à l'incident ayant eu lieu à Tripoli, une patrouille des services de renseignements de l'armée a arrêté A.S. et M.Ch.", rapporte la troupe dans un communiqué. Une enquête est en cours. M. Ahdab a précisé avoir lui-même remis ses deux gardes du corps à l'armée, selon la chaîne d'informations locale LBC. Il a toutefois estimé "avoir été attaqué".

Plus tôt dans la journée, trois manifestants avaient été blessés par balle, l'un d'entre eux se trouvant dans un état critique, par ces tirs, qui avaient pour objectif de disperser les contestataires s'en prenant à M. Ahdab. Ce dernier voulait prononcer un discours sur la place al-Nour de Tripoli lors des manifestations, qui se poursuivent pour la deuxième journée consécutive contre la crise économique et la classe politique. Après les tirs, des manifestants se sont rassemblés devant la maison de l'ancien député et ont vandalisé la tente installée par ses gardes du corps. Les forces de l'ordre se sont immédiatement déployées sur les lieux pour disperser les contestataires.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

Notre vie avant et depuis la révolution

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants