Dernières Infos

Syrie : Washington condamne l'exécution d'une responsable politique imputée aux rebelles proturcs



Des manifestants kurdes brandissant des portraits de la responsable politique syrienne Hevrin Khalaf (portrait de gauche sur la photo) et la combattate des YPJ Rojinda Qendil, lors d'un rassemblement dans le centre-ville de Beyrouth, le 13 octobre 2019. Photo AFP / ANWAR AMRO

Les Etats-Unis ont condamné lundi "le plus fermement possible" l'exécution "extrajudiciaire" d'une responsable politique syrienne, Hevrin Khalaf, imputée à des rebelles syriens qui soutiennent la Turquie dans son offensive contre une milice kurde dans le nord-est de la Syrie.

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) a rapporté qu'au moins neuf civils avaient été "exécutés" samedi en Syrie par les supplétifs syriens qui participent à l'opération militaire turque. Parmi les victimes figure Hevrin Khalaf, secrétaire générale du parti Avenir de la Syrie, et membre de la direction du Conseil démocratique syrien, le bras politique de l'alliance de forces kurdes et arabes alliées de Washington dans la lutte antijihadiste.

"Nous trouvons ces informations extrêmement préoccupantes, à l'instar de la déstabilisation générale du nord-est de la Syrie depuis le déclenchement des hostilités" le 9 octobre, a dit à l'AFP un responsable du département d'Etat américain. "Nous condamnons le plus fermement possible tout mauvais traitement et exécution extrajudiciaire de civils ou de prisonniers, et sommes en train d'étudier de plus près les circonstances de ces événements", a-t-il ajouté, sous couvert de l'anonymat.

L'administration de Donald Trump assure avoir réclamé que la Turquie intervienne de manière "humaine" en Syrie, mais a de facto laissé le champ libre aux militaires turcs en retirant tous les soldats américains du nord-est du pays. Le département d'Etat américain a également "redéployé" dimanche "hors de Syrie" ses agents chargés de participer à la "stabilisation" de ces régions contrôlées par les Kurdes, a précisé ce responsable.


Les Etats-Unis ont condamné lundi "le plus fermement possible" l'exécution "extrajudiciaire" d'une responsable politique syrienne, Hevrin Khalaf, imputée à des rebelles syriens qui soutiennent la Turquie dans son offensive contre une milice kurde dans le nord-est de la Syrie.

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) a rapporté qu'au moins neuf civils avaient été...