Liban

Travaux forcés à perpétuité pour un Syrien membre de l'EI


La façade du tribunal militaire, à Beyrouth. Photo Ani

Le tribunal militaire libanais, présidé par Hussein Abdallah, a condamné lundi par contumace le Syrien Houssam Karkour aux travaux forcés à perpétuité pour appartenance au groupe jihadiste Etat islamique et préparation d'attentats contre l'armée libanaise. Houssam Karkour a été démis de ses droits civiques. 

Le tribunal militaire a par ailleurs condamné Mohammad et Hussein Karkour, respectivement à un an et un mois de prison, pour avoir aidé des terroristes de Daech (acronyme arabe de l'Etat islamique). 

En août 2017, l'armée libanaise avait lancé l'opération "Aube des jurds", à l'issue de laquelle elle avait chassé les jihadistes de l'Etat islamique et de l'ex-front al-Nosra qui étaient retranchés dans la zone frontalière avec la Syrie dans la Békaa. Depuis les Forces de sécurité intérieure et l'armée ont déjoué plusieurs attentats terroristes et arrêté de nombreux jihadistes, appartenant à des cellules présentes au Liban





Le tribunal militaire libanais, présidé par Hussein Abdallah, a condamné lundi par contumace le Syrien Houssam Karkour aux travaux forcés à perpétuité pour appartenance au groupe jihadiste Etat islamique et préparation d'attentats contre l'armée libanaise. Houssam Karkour a été démis de ses droits civiques. 

Le tribunal militaire a par ailleurs condamné Mohammad et...