Rechercher
Rechercher

Dernières Infos

Moscou convoque l'ambassadeur iranien après l'arrestation d'une journaliste

La porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova. Photo d'archives AFP

La Russie a convoqué vendredi l'ambassadeur iranien à Moscou après l'arrestation d'une journaliste russe à Téhéran, accusée d'avoir collaboré avec les services de renseignement israéliens.

La porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, a indiqué sur Facebook que l'ambassadeur Mehdi Sanai avait été "invité au ministère pour clarifier rapidement les circonstances de ce qu'il s'est passé" et pour s'assurer que les droits de la journaliste Ioulia Iouzik sont respectés.

Au cours d'une rencontre avec le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Igor Morgoulov, l'ambassadeur "a confirmé que Ioulia Iouzik avait été interpellée par les forces de l'ordre pour donner des explications sur des questions la concernant et qu'elle serait bientôt relâchée", a annoncé par la suite la diplomatie russe dans un communiqué.

Selon Andreï Ganenko, porte-parole de l'ambassade russe à Téhéran, la journaliste de 38 ans est "accusée d'avoir travaillé pour les services de sécurité israéliens".

Selon le journaliste russe Boris Voïtsekhovski, identifié par les médias comme son ex-mari, Ioulia Iouzik a été arrêtée à Téhéran dans sa chambre d'hôtel par des Gardiens de la Révolution et envoyée en prison jeudi. Une audience du tribunal doit avoir lieu samedi.

"Elle encourt jusqu'à 10 ans de prison", a affirmé M. Voïtsekhovski sur Facebook.

Ioulia Iouzik a travaillé pour de nombreuses publications dont la version russe du magazine d'actualité américain Newsweek. Elle est l'auteur d'un livre sur la tragédie de la prise d'otages de Beslan en 2004.


La Russie a convoqué vendredi l'ambassadeur iranien à Moscou après l'arrestation d'une journaliste russe à Téhéran, accusée d'avoir collaboré avec les services de renseignement israéliens.

La porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, a indiqué sur Facebook que l'ambassadeur Mehdi Sanai avait été "invité au ministère pour clarifier rapidement les ...