X

Dernières Infos

Bassil : Nous n'accepterons pas qu'une partie des Libanais soit accusée de terrorisme

Liban
OLJ
29/09/2019

Le ministre libanais des Affaires étrangères Gebran Bassil, qui se trouve aux États-Unis, a affirmé dimanche que le Liban "n'acceptera pas qu'une partie des Libanais soit accusés de terrorisme", en référence au Hezbollah, que Washington a placé sur la liste des organisations terroristes.

"Nous sommes amis avec les États-Unis, mais nous ne pouvons pas accepter qu'une partie des Libanais soit accusés de terrorisme", a déclaré M. Bassil à Wichita, dans le Kansas, fief du secrétaire d’État américain Mike Pompeo. "Les États-Unis accepteraient-ils qu'une partie des Américains soient considérés comme des terroristes ?", a-t-il poursuivi. "Le Liban aime la paix, et ne s'en est jamais pris à quiconque, sauf lorsqu'il est en situation de légitime défense pour préserver son droit d'exister", a souligné le chef de la diplomatie libanaise.

S'adressant à des membres de la diaspora libanaise, M. Bassil a déclaré : "Le Liban vous a perdu lorsque vous avez émigré. Nous voulons vous récupérer, que vous recouvrez la nationalité libanaise et que vous participiez aux élections".

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le CPL songe sérieusement à rester en dehors du prochain gouvernement

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

"La révolution en marche". Rejoignez maintenant la communauté des abonnés en vous abonnant dès 1$

Je poursuis la lecture

4

articles restants