X

Dernières Infos

Bou Saab évoque le dossier de la contrebande transfrontalière avec Kubis

Liban
OLJ
11/09/2019

Le ministre libanais de la Défense, Elias Bou Saab, a reçu mercredi le représentant spécial des Nations unies au Liban, Jan Kubis, avec qui il a notamment évoqué la question de la stratégie à mettre en place pour la gestion des frontières entre le Liban et la Syrie, perméables à toutes sortes de trafic. Cette stratégie doit être discutée jeudi en Conseil des ministres. Le responsable onusien a salué cette initiative, estimant qu'elle est "importante pour la sécurité et le développement" du Liban.  

"Le ministre Bou Saab et M. Kubis ont étudié la question des aides dont le Liban a besoin pour mettre un terme aux postes-frontières illégaux, afin d'empêcher la contrebande", a annoncé le bureau de presse du ministère de la Défense, après la rencontre entre les deux responsables. Dans ce contexte, M. Bou Saab a fait savoir au haut-diplomate de l'ONU que "le Conseil des ministres discutera demain de la stratégie complète de la gestion des frontières". 

Sur son compte Twitter, M. Kubis s'est dit "très encouragé d'entendre que le gouvernement va discuter" de cette stratégie, "dont l'adoption est importante, autant pour la sécurité que pour le développement" du pays du Cèdre. 

Lundi, Élias Bou Saab avait affirmé que l’armée libanaise avait fermé au cours des deux dernières années plus de 140 points de passage illégaux à la frontière avec la Syrie, et qu’il n’en restait plus qu’une dizaine, utilisés notamment pour la contrebande. "La solution à la question des points de passage illégaux" nécessite "un arrangement politique, c’est-à-dire une délimitation de la frontière avec la Syrie", ainsi que "la coopération entre l’armée libanaise et l’armée syrienne pour mettre fin à la contrebande", avait-il souligné.

Par ailleurs, le ministre a estimé que la "visite"de deux drones israéliens dans la banlieue sud de Beyrouth, fin août, constitue "la plus dangereuse violation de la résolution 1701 de l'ONU (qui avait mis un terme à la guerre de 2006 entre le Hezbollah et Israël, ndlr) depuis 2006". "Cette attaque touche directement à la sécurité des citoyens", a-t-il ajouté. 


Jan Kubis a, plus tard dans la journée, été reçu par le ministre des Finances, Ali Hassan Khalil, avec qui il a entre autres discuté du projet de budget pour l'exercice 2020 et des réformes que contient ce texte. Les deux hommes ont également évoqué les nombreuses violations israéliennes du territoire libanais au Liban-Sud.


À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants