Dernières Infos

Yémen : six experts en déminage tués dans l'explosion d'un dépôt

AFP
25/04/2019

Six experts en déminage ont été tués jeudi dans l'explosion d'un dépôt à Mokha, ville yéménite stratégique au bord de la mer Rouge, a indiqué leur employeur saoudien sur son site internet.

Les six experts, dont la nationalité n'a pas été révélée, travaillaient pour le compte du Projet saoudien de déminage (Masam) au Yémen. Ils ont péri dans l'explosion d'un dépôt où des mines terrestres et d'autres engins explosifs étaient entreposés avant d'être détruits.

En janvier, cinq experts en déminage (deux Sud-Africains, un Croate, un Bosniaque et un Kosovare), travaillant pour le même projet, avaient été tués dans une explosion accidentelle dans la province de Marib (centre).

Le projet de déminage Masam a été lancé en juin 2018 par l'Arabie saoudite et est affilié au Centre d'aide et de soutien humanitaire du roi Salmane (KSRelief).

De nombreuses régions du Yémen, théâtre d'un conflit depuis 2015, sont truffées de mines terrestres. Plus d'un million de mines ont été posées dans ce pays, causant la mort de nombreuses personnes, selon les autorités.

La guerre au Yémen oppose des forces progouvernementales, soutenues par l'Arabie saoudite, à des rebelles Houthis, appuyés par l'Iran et accusés de recourir massivement aux mines.

Le conflit a provoqué la pire catastrophe humanitaire au monde selon l'ONU et a fait quelque 10.000 morts. Des ONG estiment toutefois que le bilan des victimes est largement supérieur.


À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants