X

Dernières Infos

Cachemire : le portrait d'Imran Khan retiré de stades de cricket en Inde

AFP
18/02/2019

Des stades de cricket indiens ont retiré les portraits du champion de cricket Imran Khan, aujourd'hui Premier ministre du Pakistan, en représailles à l'attentat suicide qui a tué 41 paramilitaires au Cachemire indien.

Un attentat à la voiture piégée a frappé jeudi un convoi de paramilitaires de la Central Reserve Police Force (CRPF) dans la région poudrière du Cachemire, disputée entre l'Inde et le Pakistan et divisée de facto entre ces deux puissances nucléaires. Cette attaque, la plus meurtrière depuis depuis le début de l'insurrection séparatiste contre New Delhi en 1989, a été revendiquée par le groupe islamiste Jaish-e-Mohammed (JeM), basé au Pakistan.

L'Inde accuse de longue date le Pakistan de soutenir en sous-main les infiltrations et la rébellion armée, ce qu'Islamabad a toujours démenti.

En protestation à cet attentat, plusieurs hauts lieux de cricket en Inde, dont le Cricket Club of India de Bombay (ouest) et le terrain de test match (format de jeu sur plusieurs jours) de Mohali (nord), ont ôté le portrait d'Imran Khan ainsi que ceux d'autres célèbres joueurs pakistanais.

Ayant remporté la Coupe du monde de cricket à la tête de l'équipe du Pakistan en 1992, Imran Khan est considéré comme l'un des plus grands joueurs de ce sport immensément populaire en Asie du Sud. Sa photo orne de nombreux terrains à travers le monde.

"Nous respectons les sentiments du peuple de l'Inde qui est en colère vis-à-vis de ce qui s'est passé au Cachemire. En protestation, nous avons retiré les photos de tous les joueurs pakistanais", a déclaré lundi à l'AFP Ajay Tyagi, trésorier de la Punjab Cricket Association. "Nous les avons gardées dans un endroit sûr et aviserons plus tard de ce que nous en ferons", a-t-il ajouté.

Ce geste a suscité l'ire de la fédération pakistanaise de cricket, qui l'a jugé "très regrettable".

"Nous avons toujours cru et mis en avant que le sport et la politique devraient être maintenus à part. L'histoire nous enseigne que les sports, particulièrement le cricket, ont toujours joué un rôle-clé pour établir des passerelles entre les peuples et les pays", a déclaré Wasim Khan, directeur du Pakistan Cricket Board (PCB), dans un communiqué.

L'attaque au Cachemire a aussi provoqué le retrait de la société indienne IMG Reliance de la production audiovisuelle des matchs de cricket Twenty20 (format de jeu court) de la Pakistan Super League, le championnat national.

Les relations entre les fédérations de cricket indienne et pakistanaise sont gelées depuis des attentats à Bombay en 2008, perpétrés par un commando venu du Pakistan. Les deux équipes ne se rencontrent qu'à l'étranger et s'affronteront pour la prochaine fois le 16 juin à la Coupe du monde dont cette édition se déroule au Royaume-Uni.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants