Dernières Infos

Attentat en Iran: l'ambassadrice du Pakistan convoquée à Téhéran

L'ambassadrice du Pakistan a été convoquée au ministère des affaires étrangères iranien à Téhéran dimanche, quelques jours après la mort de 27 soldats iraniens dans un attentat revendiqué par un groupe jihadiste accusé par Téhéran d'être soutenu par Islamabad.
La République islamique "attend du gouvernement et de l'armée du Pakistan qu'ils affrontent sérieusement les groupes terroristes actifs à leur frontière avec l'Iran", indique le communiqué du ministère iranien des Affaires étrangères.

Selon le texte, un responsable de ce ministère a exhorté le Pakistan à prendre rapidement les mesures nécessaires pour identifier et arrêter les auteurs de l'attaque meurtrière qui a tué 27 membres des Gardiens de la Révolution le 13 février dans le Sistan-Baloutchistan, dans le sud-est iranien près du Pakistan.

L'attaque a été revendiquée par le groupe séparatiste jihadiste Jaïch al-Adel (Armée de la Justice). Considéré comme une organisation "terroriste" par Téhéran, ce groupe a été formé en 2012 par d'ex-membres d'une organisation sunnite extrémiste ayant mené une rébellion au Sistan-Baloutchistan jusqu'en 2010.
"Le gouvernement pakistanais, qui a abrité ces contre-révolutionnaires (...), sait où ils se trouvent et qu'ils sont soutenus par les forces de sécurité du Pakistan", a déclaré samedi le général de division Mohammad Ali Jafari, chef des Gardiens de la Révolution, l'armée d'élite du régime.

Islamabad "doit payer le prix" pour "abriter ces groupes terroristes, et ce prix sera sans aucun doute élevé", a ensuite lancé le général Jafari devant une foule d'Iraniens lors des funérailles des soldats tués.
Le guide suprême, l'ayatollah Ali Khamenei, a pour sa part dit, sans autres précisions, que les auteurs de l'attaque étaient certainement liés aux "agences d'espionnage de pays régionaux et transrégionaux".


L'ambassadrice du Pakistan a été convoquée au ministère des affaires étrangères iranien à Téhéran dimanche, quelques jours après la mort de 27 soldats iraniens dans un attentat revendiqué par un groupe jihadiste accusé par Téhéran d'être soutenu par Islamabad.
La République islamique "attend du gouvernement et de l'armée du Pakistan qu'ils affrontent sérieusement les...