Liban

Pollution du Litani : un campement de réfugiés syriens démantelé

Un camp informel de réfugiés syriens inondé après le passage de tempêtes hivernales, dans la région de Delhamiyé, dans la Békaa, le 17 janvier 2019. Photo AFP / JOSEPH EID

L'Office national pour la protection du Litani, un fleuve situé au Liban-Sud, a annoncé dimanche avoir commencé à démanteler, sur ordre de la justice, un campement de réfugiés syriens qui représenterait une source de pollution du fleuve en raison du déversement des eaux usées.

Le campement en question est situé sur une parcelle de terrain dans la région de Zahrani. Il est constitué de 31 tentes équipées de canaux d'évacuation des eaux usées ainsi que de dix toilettes. 

Le mois dernier, l'Office avait annoncé la fermeture des égouts et le remblayage de latrines creusées le long du cours d'eau par des réfugiés syriens, dans un souci de "protéger la santé publique". Il avait accusé le Haut-Commissariat pour les réfugiés de l'ONU (HCR) de "négligence et de déni" dans cette affaire.


L'Office national pour la protection du Litani, un fleuve situé au Liban-Sud, a annoncé dimanche avoir commencé à démanteler, sur ordre de la justice, un campement de réfugiés syriens qui représenterait une source de pollution du fleuve en raison du déversement des eaux usées.

Le campement en question est situé sur une parcelle de terrain dans la région de Zahrani. Il est...