X

Dernières Infos

Le commandant des forces américaines au Moyen-Orient reçu par Aoun

Liban
OLJ
22/01/2019

Le commandant des forces américaines au Moyen-Orient, le général Joseph Votel, a été reçu mardi par le président Michel Aoun, avec qui il a discuté "du soutien et de l'engagement des Etats-Unis pour un Liban sûr, stable et prospère", selon des propos de la présidence sur son compte Twitter, repris par l'ambassade US. 

Plus tôt dans la matinée, le général Votel a rencontré le commandant en chef de la Force intérimaire de l'ONU au Liban (Finul), le général Stefano Del Col. Les deux hommes ont abordé au cours de leur réunion "le rôle de la Finul pour le maintien de la paix et de la sécurité le long de la Ligne bleue et les récents défis rencontrés dans l'application de la résolution onusienne 1701", selon un tweet de l'ambassade américaine.

L'armée israélienne avait lancé en décembre une opération baptisée "Bouclier du Nord" pour détruire des tunnels transfrontaliers qui auraient été creusés par le Hezbollah, et a annoncé avoir détruit six tunnels.

Votée en août 2006, la 1701 a permis de mettre fin à la guerre de juillet 2006, la dernière grande confrontation en date entre le Hezbollah et Israël, qui avait fait 1.200 morts côté libanais, et 160 côté israélien. Elle stipule que le Liban doit étendre son autorité à l’ensemble de son territoire, réaffirme le respect de la Ligne bleue et indique qu’aucune force armée, à part l’armée libanaise et la Finul, ne doit se trouver au sud de la rivière Litani.

Lundi, c'est le Premier ministre libanais désigné, Saad Hariri, qui avait reçu Joseph Votel, avec qui il avait évoqué "l'aide militaire fournie au Liban par les Etats-Unis."
Washington a fourni ces 10 dernières années à la troupe des aides à hauteur de 1,5 milliard de dollars et a entraîné plus de 32 000 militaires libanais.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué