Dernières Infos

Cerné par les affaires, Netanyahu accuse la gauche et les médias

Ariel Schalit/Pool via Reuters

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a diffusé samedi une vidéo dans laquelle il accuse la gauche et les médias de faire pression sur le procureur général pour le convaincre de l'inculper dans des affaires de corruption présumée, à trois mois d'un scrutin clé.

Benjamin Netanyahu est donné favori des élections législatives anticipées du 9 avril par les sondages, mais d'éventuelles inculpations, évoquées par les médias, pourraient changer la donne.

Après des mois d'investigations, la police a recommandé l'inculpation de M. Netanyahu dans trois affaires de corruption présumée. La décision appartient désormais au procureur général Avishaï Mandelblit.

La vidéo diffusée samedi soir sur les réseaux sociaux débute par un panneau sur lequel est écrit: "Cela fait trois ans que la gauche et les médias poursuivent le procureur général pour qu'il décide d'une inculpation (du Premier ministre) à tout prix".

La vidéo montre ensuite des opposants de M. Netanyahu manifestant devant le domicile du procureur général dans la banlieue de Tel-Aviv, en novembre 2016 notamment. Les protestataires brandissent des pancartes exigeant sa démission et crient "Bibi (le surnom du Premier ministre, ndlr), ta place est en prison". La vidéo s'achève par la question "Vont-ils réussir?", en allusion aux opposants.

Cité par les médias, le ministère de la Justice a assuré que "les rumeurs propagées et autres vidéos n'auront aucune influence sur la décision qui sera prise (par le procureur général) uniquement en fonction de critères professionnels".

M. Netanyahu et son épouse Sara sont notamment soupçonnés d'avoir tenté de s'assurer les grâces d'un site d'informations en contrepartie de faveurs gouvernementales accordées à un grand groupe de télécommunications.

Le Premier ministre a déjà annoncé qu'il ne démissionnerait pas s'il était convoqué à une audition avant les élections.

L'audition préalable à l'inculpation est une étape cruciale de la procédure israélienne. Un individu y a une dernière chance de convaincre l'accusation de ne pas l'envoyer devant un tribunal.


Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a diffusé samedi une vidéo dans laquelle il accuse la gauche et les médias de faire pression sur le procureur général pour le convaincre de l'inculper dans des affaires de corruption présumée, à trois mois d'un scrutin clé.

Benjamin Netanyahu est donné favori des élections législatives anticipées du 9 avril par les...