X

Dernières Infos

Russie : "impliquer" des mineurs dans une manifestation sera passible de prison

AFP
18/12/2018

Organiser une manifestation non autorisée à laquelle ont participé des mineurs sera désormais passible en Russie d'amendes et de peines allant jusqu'à quinze jours de prison, selon un amendement au code pénal adopté mardi par les députés.

Ce texte adopté en troisième lecture par la Douma, la chambre basse du Parlement russe, intervient alors que les dernières manifestations organisées à l'appel de l'opposant Alexeï Navalny ont été marquées par une forte mobilisation des jeunes, provoquant à chaque fois plusieurs centaines d'arrestations.
"Impliquer un mineur dans un évènement, un meeting, une manifestation, une marche ou un piquet non autorisés (...) est punissable d'une amende allant de 30.000 à 50.000 roubles (395 à 660 euros au taux actuel), de 100 heures de travail d'intérêt général ou d'une arrestation administrative allant jusqu'à 15 jours", indique le texte, publié sur le site du Parlement. En cas de récidive, la peine pourra monter à 30 jours de prison. Le texte doit maintenant être validé par les sénateurs, généralement une formalité, puis promulgué par Vladimir Poutine.

"Ils ont voté cette loi spécialement pour moi", a réagi sur Twitter l'opposant numéro un du Kremlin, Alexeï Navalny, lui-même condamné à plusieurs courtes peines de prison pour avoir organisé des manifestations non autorisées.

Un militant des droits de l'Homme russe âgé de 77 ans, Lev Ponomariov, est actuellement emprisonné après avoir été condamné début décembre à 25 jours de prison - une peine réduite ensuite à 16 jours - pour des violations répétées de la loi sur les manifestations de masse.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué