X

Dernières Infos

L'alpiniste libanaise Joyce Azzam sur le point de réaliser son rêve

Alpinisme
OLJ
18/12/2018

L’alpiniste libanaise Joyce Azzam est en passe de réaliser son rêve : atteindre les sommets les plus hauts de chacun des sept continents. La jeune femme, qui vient de devenir la première Libanaise à atteindre, le 15 décembre dernier, le plus haut sommet de l'Antarctique après y avoir gravi le Massif Vinson (4 897 mètres), n'a en effet plus qu'un seul mont, et non des moindres, à affronter afin de relever son défi. 

Après avoir brandi son drapeau libanais sur les plus hautes cimes d'Afrique, d'Europe, d'Amérique du Nord et du Sud, d'Océanie, du sous-continent océanien et de l'Antarctique, Joyce Azzam escaladera, au printemps 2019, le Mont Everest. Et pour continuer sur sa lancée, l'alpiniste prévoit de se rendre, en décembre 2019 et avril 2020, aux pôles Nord et Sud, dans le cadre d'un autre défi baptisé l'"Explorers Grand Slam". 

Au cours des derniers mois, la jeune femme, qui est également environnementaliste, a reçu le soutien de nombreuses personnalités libanaises, et notamment du Premier ministre libanais désigné, Saad Hariri, avec qui elle s'est entretenue après sa descente du Massif Vinson. 



Avec son aventure, Joyce Azzam, veut "mettre en avant le pouvoir des Libanaises et mettre en lumière leur détermination et leur force", selon un texte publié par son bureau de presse.   



À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Ziyad MAKHOUL

L’édito de Ziyad MAKHOUL

Pourquoi je (ne) quitte (pas) « L’Orient-Le Jour »

Décryptage de Scarlett HADDAD

Pas de plan général pour déstabiliser le Liban

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants